Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le gouvernement qualifie de ridicule une possible investiture symbolique de Puigdemeont




La vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Sáenz de Santamaría, a qualifié mardi d’"absurde, ridicule et impossible" une éventuelle investiture "symbolique" du candidat à la présidence du gouvernement de la Catalogne, Carles Puigdemont.
Mme de Santamaría a relevé, dans un entretien à la chaîne Telecinco, que cette éventualité, évoquée lors de consultations entre les deux principaux partis indépendantistes catalans Junts per Catalunya (Ensemble pour la Catalogne) et ERC (Gauche républicaine catalane), prouve que le séparatistes veulent se séparer de M. Puigdemont.
M. Puigdemont "est en train de chercher une contre partie pour renoncer" à son investiture, a poursuivi Mme de Santamaría, estimant que les indépendantistes peuvent chercher une sortie à l’ex-président de la Generalitat, mais ils ne peuvent pas le faire au détriment de la Catalogne et de la dignité des institutions catalanes.
Elle a estimé que les partis indépendantistes ne sont pas en train de chercher une solution pour la Catalogne, mais une issue permettant de "sauver la face" à M. Puigdmeont.
Le président destitué de la Catalogne, l'indépendantiste Carles Puigdemont, pourrait rester le dirigeant "symbolique" de la région et permettre une présidence opérationnelle, avait proposé dernièrement dans un entretien à la presse son ex-numéro deux, Oriol Junqueras, emprisonné.
M. Puigdemont, installé en Belgique où il échappe aux poursuites de la justice espagnole pour rébellion et sédition, souhaite être investi à distance, une option interdite par la Cour Constitutionnelle.
Le président du parlement catalan, Roger Torrent, avait décidé le report de la session d’investiture du nouveau président du gouvernement de la Catalogne, qui était prévue mardi dernier à l’assemblée régionale et pour laquelle M. Puigdemont était le seul candidat ;
Par ailleurs, Le parti libéral espagnol Ciudadanos, créé en Catalogne contre la montée de l'indépendantisme, a nettement progressé en janvier dans les intentions de vote au niveau national, selon un sondage de l'institut public de référence publié lundi. Dans ce sondage publié tous les trois mois du Centre de recherches sociologiques (CIS) réalisé du 2 au 14 janvier auprès de quelque 2.500 personnes, Ciudadanos progresse de 3,7 points et deviendrait, avec 20,7% des intentions de vote, le troisième parti d'Espagne.
L'enquête du CIS est la première depuis les événements d'octobre en Catalogne, qui avaient débouché sur une tentative de sécession le 27, suivie de la mise sous tutelle de la région par Madrid.
Le chef de Ciudadanos, Albert Rivera, un avocat de 38 ans, est aussi le dirigeant de groupe parlementaire le mieux "noté" du pays, les personnes interrogées lui attribuant une note moyenne de 4,01 sur 10 -contre 2,81 pour le chef du gouvernement Mariano Rajoy.
Créé en 2006 par des opposants aux nationalistes catalans, Ciudadanos, se présentant en chantre de la lutte contre la corruption est devenue la première force au parlement catalan lors des élections régionales du 21 décembre, même si, en coalition, les indépendantistes gardent la majorité des sièges (70 sur 135).
Le Parti populaire (PP, conservateur) de Mariano Rajoy observe depuis des semaines avec inquiétude la montée de ce concurrent de centre-droite.
Le PP, à l'image ternie par les scandales de corruption, a baissé (-1,7 points) mais reste la première force d'Espagne avec 26,3% d'intentions de vote.

Mercredi 7 Février 2018

Lu 524 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés