Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le film syrien “Photographe ” remporte le prix du meilleur court-métrage au Festival international du Souss



Le court-métrage “Photographe” du réalisateur syrien, Al-Mohanad Kaltoum, a remporté le prix du meilleur film au 13è festival international de court-métrage du Souss qui s’est tenu du 21 au 24 mai, à Aït Melloul en mode virtuel, sous le thème, “cinéma et mutations sociales”. Le film marocain “Médecin de l’humanité” d’Abdelbari Lamrini a décroché le “Prix de Souss pour le meilleur court métrage Documentaire”, alors que le film Hangrois, “La dernière étape (Almahata Al Akhira)” de Haidar Slytin a remporté “le prix du jury”, indique un communiqué des organisateurs.

Cette manifestation culturelle organisée par “L’Atelier Comédia pour la créativité cinématographique”, en partenariat avec la commune d’Aït Melloul, le Conseil de Souss Massa, la Faculté des Langues, Arts et Sciences Humaines d’Ait Melloul et avec le soutien du Centre Cinématographique Marocain, a décerné le prix de l’image cinématographique au court-métrage “HaHay Al Kilab” de Saddam Sadik (Soudan/ France).

Les courts-métrages Ghalia d’Ahmed Sakhr (Egypte), “Ghost of spacetime” du Marocain Karim Taj, et “The Crows’s Land” de l’irakien Mohammed Hussein Mohammed, ont été également récompensés par le festival.

Le festival a été marqué par l’organisation d’un atelier de cinématographie encadré par le réalisateur Hamouda Tounsi et d’un atelier en art de scénario animé par Abdeslam Batraoui, ainsi qu’un master class sous le thème “les représentations et les références sociales dans le cinéma arabe”. Pour sa part, le Centre Souss des études et recherches a organisé une conférence sous le thème “ Cinéma et mutations sociales” qui a connu la participation d’une pléiade d’universitaires, ainsi qu’un débat en ligne sur le nouvel ouvrage de Hassan Raiss “la femme dans le cinéma marocain: derrière et devant la caméra”.

Libé
Jeudi 27 Mai 2021

Lu 301 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS