Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le coronavirus entre en prison de Ksar El Kébir




Le coronavirus entre en prison de Ksar El Kébir
Cinq cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés à la prison locale de Ksar El Kébir, a affirmé la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), précisant qu'il s'agissait de quatre fonctionnaires et d'une pensionnaire.
Dans le cadre des mesures préventives prises par la DGAPR pour préserver la sécurité des détenus et des établissements pénitentiaires face au danger de la propagation du nouveau coronavirus et suite à l'achèvement de la période de l’isolement sanitaire du premier groupe des fonctionnaires de la prison locale de Ksar El Kébir qui a travaillé durant deux semaines successives, il a été procédé samedi dernier, en coordination avec les services locaux de l’administration territoriale et du ministère de la Santé, au contrôle médical des fonctionnaires aussi bien ceux qui ont rejoint leurs postes que ceux appelés à quitter l’établissement, a précisé la délégation un communiqué.
Après que la commission a constaté que trois fonctionnaires de sexe féminin présentaient certains symptômes, il a été décidé de maintenir en service les éléments du premier groupe et de reporter l'entrée en service des fonctionnaires du deuxième groupe, ajoute le communiqué, faisant savoir que les trois fonctionnaires susmentionnées ont été soumises aux tests de dépistage dont les résultats ont été positifs.
Les services du ministère de la Santé et le comité provincial de veille ont immédiatement entamé les procédures de dépistage des quatre détenues au quartier des femmes, une partie indépendante de l’établissement, ainsi que de tous les éléments du premier groupe et les employés de la société chargée de la restauration, a poursuivi la même source, notant que les résultats ont été négatifs à l’exception de deux cas dont la contamination au virus a été confirmée.
Ces deux cas sont celui d’un chauffeur qui n’a pas de contact direct avec les détenus et d’une nouvelle détenue qui a rejoint l’établissement le 8 avril, indique le communiqué, relevant que les cas contaminés, ainsi qu’une détenue qui était en contact avec la prisonnière infectée ont été transférés à l’hôpital pour les soumettre au protocole de soins adopté par les services compétents.

Samedi 18 Avril 2020

Lu 138 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif