Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le bilan de l'effondrement d'une autoroute en Chine monte à 48 morts


Libé
Jeudi 2 Mai 2024

L'effondrement d'une autoroute dans le sud de la Chine a fait 48 morts, selon un nouveau bilan publié jeudi par un média d'Etat, alors que les secouristes s'affairaient encore sur le site.

Des pluies intenses ont provoqué l'effondrement d'un tronçon de route allant de la ville de Meizhou au comté de Dabu vers 02h10 mercredi (18h10 GMT mardi). Plus fortes que la normale en cette période de l'année, juste avant la saison des moussons, ces pluies sont liées au changement climatique, estiment des experts.
Des véhicules ont été précipités dans l'entaille de près de 18 mètres de long dans le tarmac et ont dévalé la pente raide en contrebas.

"Les journalistes ont appris lors d'une conférence de presse de la ville de Meizhou, dans le Guangdong, que le désastre de l'effondrement de l'autoroute... a entraîné la mort de 48 personnes", a rapporté l'agence officielle Chine Nouvelle jeudi après-midi, alors que le bilan était de 36 morts dans la matinée.

"En outre, l'ADN de trois personnes est en cours de comparaison et de confirmation", a indiqué Chine Nouvelle, sans préciser si ces trois victimes étaient incluses dans les 48 personnes décédées.
Trente personnes ont également été blessées mais leur vie n'est pas menacée, selon la même source.

Des images de la chaîne de télévision publique CCTV montraient des excavateurs creusant dans la colline boueuse sous la route effondrée. À proximité, une grue soulevait des véhicules carbonisés et détruits pour les déposer sur un camion, sous les yeux de gens retenus derrière un cordon de sécurité.
Le président Xi Jinping a ordonné aux autorités de "mettre les bouchées doubles dans les opérations de sauvetage et le traitement des blessés", a rapporté CCTV.
Environ 500 personnes ont été dépêchées sur place pour participer aux secours.

Le gouvernement provincial a "mobilisé des forces d'élite spécialisées et s'est mis en quatre pour mener à bien les opérations de recherche et de sauvetage", selon Chine Nouvelle.

Les médias d'État ont qualifié l'effondrement de la route de "catastrophe géologique naturelle" provoquée par "l'impact de fortes pluies persistantes" qui se sont abattues ces dernières semaines sur cette province industrielle densément peuplée, provoquant de graves inondations et des glissements de terrain.

"L'intensification du changement climatique" augmente la probabilité de fortes pluies qui n'apparaissent généralement qu'au cours des mois d'été", avait souligné le mois dernier Yin Zhijie, responsable des prévisions hydrologiques au ministère chinois des Ressources en eau, à la radio nationale chinoise.

Certaines parties du centre et de l'est du Guangdong, le coeur manufacturier de la Chine, ont reçu jusqu'à 600 millimètres de pluie au cours des dix derniers jours, soit trois fois plus que la quantité normalement attendue à cette période de l'année, a déclaré jeudi le bureau météorologique national.
Jusqu'à 120 millimètres de pluie supplémentaires sont prévus pour les régions du sud-ouest de la province jeudi, ainsi que d'autres averses dans le sud de la Chine jusqu'à dimanche.

Ces conditions "augmentent le risque de catastrophes, en particulier de catastrophes géologiques, qui ont un certain temps de latence", a déclaré le bureau météorologique.
La Chine est le premier émetteur de gaz à effet de serre, qui contribuent au changement climatique, mais elle s'est engagée à réduire ses émissions à zéro d'ici à 2060.
Les autorités ont invité la population à planifier soigneusement ses déplacements pendant les vacances de mai, qui durent jusqu'à dimanche.

Le mois dernier, des pluies diluviennes dans le Guangdong ont provoqué des inondations qui ont entraîné la mort de quatre personnes et l'évacuation de plus de 100.000 personnes.
La semaine dernière, une tornade a tué cinq personnes en traversant la mégalopole de Canton, la capitale provinciale.


Lu 638 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p