Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC tout près d’une nouvelle étoile continentale

Finale de l’African League de football


Mohamed Bouarab
Vendredi 10 Novembre 2023

Le WAC tout près d’une nouvelle étoile continentale
Le WAC donnera la réplique, ce dimanche au Loftus Versfeld Stadium de Pretoria, à son homologue sud-africain de Mamelodi Sundowns pour le compte de la finale retour de la première édition de l’African Football League (AFL).

Les Rouges entameront cette confrontation avec un léger avantage réalisé lors du match aller. Une courte victoire par deux buts à un qui n’avantage pas outre mesure les Casablancais tenus de donner le meilleur d’eux-mêmes en vue de franchir une fois de plus le cap d’un adversaire qui leur a toujours réussi de par le passé.

Le WAC, qui s’est rendu jeudi à Pretoria via un vol spécial, a plus d’un tour dans son sac pour étoffer son copieux palmarès par un nouveau trophée. Ça sera, certes, un match compliqué face à une équipe joueuse qui tâchera d’aborder les débats pied au plancher, mais les triples lauréats de la C1 continentale disposent de tous les atouts pour contenir la fougue de l’adversaire et s’en tirer à bon compte. Et ce en dépit d’une absence de taille, celle du capitaine Yahya Jabrane pour cumul de cartons, au moment où l’attaquant Mountassir Lahtimi reste incertain suite à une blessure à la cuisse contractée au match aller au Complexe Mohammed V de Casablanca.

Des forfaits que l’on espère ne perturberont pas les plans du coach Adil Ramzi qui s’est dit confiant à l’instar de ses protégés avides de réussir pleinement leur mission. L’équipe devait effectuer, vendredi à l’heure du match au Loftus Versfeld Stadium, une séance d’entraînement alors que la dernière est programmée ce samedi à huis clos.

Il convient de rappeler, qu’avant d’atteindre l’ultime acte de cette AFL, ses deux protagonistes comptent dans leurs tableaux de chasse de sacrés clients. Le WAC a eu raison d’entrée des Nigérians d’Enyimba avant d’enchaîner sur les Tunisiens de l’Espérance, tandis que Mamelodi Sundowns a éliminé les Angolais de Petro Atletico et les Egyptiens d’Al Ahly.

Quant au prize money, le vainqueur de ce tournoi recevra un joli chèque de 4 million de dollars, alors que le finaliste malheureux aura droit à une enveloppe de 3 millions de dollars.

Bien entendu, le reste du pactole sera versé dans les caisses des six autres clubs engagés : les deux demi-finalistes se verront attribuer chacun 1,7 million de dollars et les quarts-de-finaliste 900.000 dollars chacun.

Mohamed Bouarab


Lu 1064 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p