Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Sommet appuie le processus politique onusien sur le différend régional autour du Sahara marocain


Libé
Lundi 22 Janvier 2024

Le Sommet appuie le processus politique onusien sur le différend régional autour du Sahara marocain
Le 19ème Sommet du Mouvement des non-alignés (MNA) a réaffirmé, samedi au terme de ses travaux à Kampala, son appui au processus politique onusien concernant le différend régional autour du Sahara marocain en vue de parvenir à une "solution politique mutuellement acceptable".

Les chefs d'Etat et de gouvernement du Mouvement des non-alignés "se sont félicités du processus de négociations tenues sous les auspices des Nations unies et de l'engagement des parties à continuer de faire preuve de volonté politique et à travailler dans un climat propice au dialogue afin d'entrer dans une phase de négociations plus intensive", lit-on dans la Déclaration finale du Sommet.

Le 19ème Sommet du Mouvement des non-alignés précise que l'objectif consiste aussi à assurer la mise en œuvre des dernières résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies qui ont souligné consécutivement que l'initiative marocaine d'autonomie est sérieuse et crédible.

Le Document final a mis également en exergue l'importance et la pertinence des résolutions adoptées depuis 2007 par le Conseil de sécurité de l'ONU, y compris sa résolution 2703 adoptée le 30 octobre 2023, qui a confirmé que la solution politique définitive ne peut être qu’une "solution politique réaliste, pragmatique, durable et basée sur le compromis".

Cette résolution, qui a consacré les tables rondes comme seul cadre du processus politique onusien, a identifié de manière claire les parties à ce processus, en leur demandant d’y rester engagées jusqu’à son aboutissement.

A rappeler que toutes les résolutions du Conseil de sécurité adoptées depuis 2007 et clairement énumérées dans le Document final du Sommet de Kampala, soulignent la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie en tant que base sérieuse et crédible et seul point d’arrivée du processus politique.

Enfin, la Déclaration finale a appelé toutes les parties à coopérer pleinement avec le Secrétaire général de l’ONU et son Envoyé personnel pour le Sahara marocain, tout en se félicitant de leur engagement continu dans le processus politique sous les auspices de l’ONU.

Le Document final du Sommet de Kampala conforte ainsi la position marocaine dans la mesure où le Mouvement des non-alignés souligne la nécessité de parvenir à une solution politique basée sur le compromis et le réalisme.


Lu 908 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p