Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Le Samawi» ou quand hypnose va de pair avec escroquerie




«Le Samawi» ou quand hypnose va de pair avec escroquerie
Scandalisé, indigné, traumatisé, youssef Amghar ne sait plus à quel saint se vouer. Et pour cause, ce MRE  a du mal à réaliser l’escroquerie dont a été victime récemment sa mère dans un quartier de la capitale. Et de surcroît, il s’agit d’ «une femme âgée de 77 ans, victime d’un vol manigancé par trois individus qui l’ont hypnotisée et  poussée à aller chez elle pour leur donner toutes ses économies et ses bijoux », raconte-t-il.  Tout laisse croire qu’il s’agit de ce qu’on appelle communément Samawi.  Une escroquerie dont la presse a fait souvent  écho ces dernières années. Des  affaires similaires ont même défrayé la chronique.
En fait, l’opération est bien ficelée. Des individus sans vergogne profitent de la vulnérabilité de certaines personnes pour les convaincre de leur remettre des biens contre un remède «efficace» pour retrouver une vie normale et un état psychique rétabli. Le scénario est le même, ils choisissent leur proie généralement dans la rue et entrent en contact avec elle. Tout est fait pour la mettre en confiance. Tel a été le cas de la maman de Youssef.
« Elle fut abordée, dans un premier temps, par un individu qui cherchait le chemin pour aller à la mosquée de Laakari quand un deuxième individu est entré en action prétendant devoir faire une aumône au nom de son père et puis une troisième personne qui a tout de suite dit à ma mère qu’elle était une femme pieuse et bénie de Dieu mais de toute évidence que ses enfants étaient ensorcelés », raconte-t-il. « Pour faire baisser sa garde, il lui énuméra les noms de ses enfants, en renchérissant immédiatement après sur ses capacités, à lui, à les désenvoûter ». Par la suite, « un des individus lui a mis une pierre dans la paume de la main en lui demandant  de la serrer très fort et en la regardant droit dans les yeux, il lui a posé des questions sur sa vie quotidienne. Elle était déjà sous l’emprise de l’hypnotiseur et répondait à toutes ses questions en toute sincérité. Finalement, il la questionna sur ses économies et lui demanda d’aller chez elle et de les lui apporter pour que le désenvoûtement de ses enfants fonctionne. Ce qu’elle fit. Une fois l’argent et les bijoux de ma mère entre ses mains, l’individu hypnotiseur lui demanda de faire un certain nombre de pas et de chercher une petite pierre pour terminer le désenvoûtement. Quand elle revint, il n’y avait plus personne ». Le coup classique.  La pauvre femme n’a plus que ses yeux pour pleurer. Son fils parle même de dépression.
Cette mésaventure, bon nombre de personnes ont eu la malchance de la vivre auparavant. Que ce soit à Marrakech, Taroudant ou à Casablanca…aucune ville n’est épargnée. Chaque fois les victimes affirment ne pas être conscientes de leurs agissements « j’étais comme un robot que le supposé fkih manipulait à sa guise. J’étais dans un état second », témoigne l’une d’entre elles. Des plaintes ont été déposées et des malfaiteurs ont été traduits devant la justice. A safi, un individu a été même condamné à 4 ans de prison ferme pour avoir eu recours, avec deux complices dont une femme, à l’escroquerie à la Samawi.
Malheureusement bon nombre de ces escrocs passent entre les filets de la justice, les victimes ayant, pour la plupart, du mal à reconnaître qu’elles se sont fait piéger. 

Nezha Mounir
Samedi 30 Août 2014

Lu 4965 fois


1.Posté par Tess le 18/06/2017 10:53 (depuis mobile)
Bonjour,

Peut on entrer en contact avec la journaliste Nezha Mounir?
Merci si vous avez son adresse mail si vous pouvez me la transmettre.

2.Posté par Mekkaoui le 20/01/2019 13:29 (depuis mobile)
Il est arrivé exactement la même situation à ma mère se jeudi 17 janvier 2019 sur les environs de Lille dans le nord de la France

3.Posté par Safia le 12/11/2019 22:58 (depuis mobile)
Il est arrivé là même chose exactement à ma mère
Il faut retrouver les personnes qui ont fait ça. Ils étaient 2 et il lui ont volé tout son or sans qu’elle s’en rende compte meskina

4.Posté par Lam le 12/12/2019 21:52 (depuis mobile)
Ma mère a subi le même sort ce jeudi 12 décembre à tourcoing.
Merci de revenir vers moi si vous avez plus d’infos

5.Posté par Riad le 28/12/2019 21:32 (depuis mobile)
2 hommes un de taille moyenne dans les 90kl et un grand mince parka bleu foncé le gros porte des lunettes

6.Posté par Lala le 08/02/2020 09:56 (depuis mobile)
Bonjour, pareil à escaudain le 06/02/2020 ma mère, par’hypnose sûrement. Elle a tout Donné. Accostée par un’ homme 40 ans environ grand mince foncé de peau accent oranais. L’autre plus jeune complice.

7.Posté par Lala le 08/02/2020 09:59 (depuis mobile)
une plainte déposée commissariat de denain, nos maman les pauvres sont prises pr des folles mais l’hypnose ça te fait vraiment agir à leur guise ses chiens on les retrouvera.

8.Posté par Lily le 16/02/2020 15:45 (depuis mobile)
Beaucoup de victimes dans les haut de France : toujours même procédé et même description des individus. Ils ont été été interpellé le 13/02 aux abords du marché de Mons En Baroeul .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif