Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Printemps du livre et des arts ouvre ses portes à Tanger

L’évènement s’inscrit dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc 2018




La 22ème édition du Printemps du livre et des arts de Tanger s’est ouverte, jeudi, au Palais des Institutions italiennes de la ville, avec la participation d’un parterre d’écrivains, d’artistes, d’académiciens, d’éditeurs, de philosophes et de plasticiens. S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture, le président de l’Association Tanger région action culturelle (ATRAC), co-organistarice du Salon, Larbi Rmiki, a souligné que ce rendez-vous culturel annuel exceptionnel, qui s’inscrit dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc 2018, se veut, plus qu’un salon du livre, un véritable festival artistique et littéraire, et traduit le partenariat exemplaire liant le Maroc et la France dans plusieurs domaines.
Pour sa part, l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault, a affirmé que ce Printemps du livre et des arts constitue désormais une manifestation bien ancrée dans le paysage intellectuel et culturel de la ville du Détroit, notant que cette rencontre, qui a vu le jour dans la cour de l’Institut français il y a 22 ans dans le cadre d’un effort conjoint mené avec l’ATRAC, marque un grand succès avec quelque 16.000 visiteurs et une cinquantaine d’exposants, avec un espace entièrement dédié à la jeunesse, de concerts, des lectures musicales, une nuit de cinéma et un vernissage d’exposition à la Galerie Delacroix.
Cet événement culturel ouvert à tous constitue une opportunité dédiée à 3.000 jeunes pour venir profiter des différentes activités de cette édition et offre un espace de réflexion et de discussion, qui, à travers la création contemporaine, vise à analyser le monde et à débattre de ses évolutions, a-t-il expliqué, notant que le Printemps du livre et des arts se distingue des autres manifestations artistiques et littéraires par sa capacité à mettre en discussion le croisement des disciplines et du public, à travers différentes tables rondes,  conférences, lectures poétiques, pièces de théâtre et nuit du cinéma.
Quant au directeur de l’Institut français de Tanger, initiateur de cet événement, Jérôme Migayrou, il a souligné que ce “Printemps du livre et des arts”, dénommé auparavant Salon international de Tanger des livres et des arts, constitue l’un des événements majeurs de la saison culturelle France-Maroc 2018, qui souhaite se projeter dans un nouvel esprit plus festivalier mais toujours au coeur du projet “le livre”, à travers une ambition commune au service de la culture, l’accès au savoir et du dynamisme du dialogue franco-marocain.
De grands rendez-vous seront programmés en soirée avec plusieurs conférences dialoguées, a-t-il fait savoir, notant que les visiteurs pourront, comme chaque année, rencontrer des libraires, éditeurs et associations culturelles exposants autour de concerts, spectacles, contes, scène slam, ateliers d’écriture, de poésie, de portraits ou d’acrobatie… autant d’activités qui attendront les enfants, adolescents et jeunes adultes avec près de 35 rendez-vous dédiés à l’espace jeunesse.
Au programme de cette édition de quatre jours figurent également des rencontres et lectures pour favoriser l’échange, la découverte et la redécouverte avec des écrivains, sociologues, historiens, philosophes et d’artistes, venus de France et du Maroc, pour partager leur regard sur le thème de “La rencontre, de l’Autre à soi”. Le spectacle vivant sera également mis en avant avec des pièces de théâtre, des ateliers artistiques pour les plus jeunes, des scènes ouvertes et des spectacles pour enfants, des concerts avec notamment deux grandes soirées musicales avec Hamid El Hadri et Muslim, et Gnawa diffusion.

Samedi 21 Avril 2018

Lu 824 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif