Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Parlement Jeunesse du Maroc plaide pour l'intégration de ses recommandations dans le processus législatif


Libé
Lundi 24 Juillet 2023

Le Parlement Jeunesse du Maroc plaide pour l'intégration de ses recommandations dans le processus législatif
Le Parlement Jeunesse du Maroc aspire voir ses recommandations prises en considération dans le processus d'élaboration des projets de lois et des rapports d'évaluation des politiques publiques, a souligné samedi à Rabat, le président de l'Association marocaine des jeunes parlementaires (AMJP), Nizar Berdai.

Intervenant lors de la clôture des travaux de la cinquième législature du Parlement Jeunesse du Maroc, M. Berdai a passé en revue le bilan des activités des jeunes parlementaires, notamment dans le cadre de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE, de la Commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l’environnement, de la Commission des secteurs sociaux, de la Commission des secteurs productifs, de la Commission de justice, de législation et des droits de l’Homme et de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication.

A cette occasion, M. Berdai a fait part de la satisfaction du bureau exécutif de l'AMJP du niveau de participation des jeunes parlementaires à l'élaboration des projets de loi, ainsi qu'aux débats constructifs et fructueux menés au sein des commissions parlementaires ou lors des plénières en présence des différents intervenants dans le cadre de la 5è session du Parlement Jeunesse du Maroc, notant que cette session a été marquée par l'examen de différentes thématiques couvrant des aspects politiques, économiques et de développement à l'échelle nationale, régionale et internationale.

Il a indiqué que l'AMJP s'emploie, depuis sa création, à inciter la jeunesse marocaine à s'impliquer dans la vie politique et parlementaire, estimant que cette motivation passe par la création d'un espace de dialogue et de discussions autour de questions cruciales intéressant les générations futures, outre le renforcement du sens du leadership de ces jeunes afin de leur assurer une participation efficace à la vie politique.

Au fil des années, l'Association marocaine des jeunes parlementaires est devenue une force propositionnelle, œuvrant depuis 2019 à présenter des propositions de lois et à former les jeunes, en les réconciliant avec l'action politique, a-t-il poursuivi, ajoutant que cette initiative vise non seulement à favoriser l'intégration des jeunes dans la vie politique, mais aussi à partager le regard que porte la jeunesse sur plusieurs questions, conformément à la volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d'accorder une place prépondérante à la jeunesse marocaine sur la scène politique.

Dans ce sens, il a affirmé que la jeunesse marocaine est engagée à défendre la souveraineté de son pays et son intégrité territoriale par tous les moyens et jusqu'au dernier souffle, et à participer activement aux différents chantiers de développement lancés par le Royaume, exprimant la reconnaissance de l'Association envers les grandes puissances pour leur position constante soutenant l'intégrité territoriale du Royaume.

De son côté, le questeur de la Chambre des conseillers, Mohamed Salem Benmasoud, a souligné que cette initiative se veut une opportunité idoine pour la jeunesse marocaine afin de s'informer de l'action parlementaire et de la formation dans les domaines liés à la législation, au contrôle de l'action gouvernementale et à la diplomatie parallèle, notant que cet évènement est une expression concrète de l'engagement de la société civile en faveur du développement de nouvelles et innovantes approches, permettant de garantir le droit à la participation de tous les jeunes.

Il a, ainsi, relevé que cette initiative sérieuse permettra de former de nouvelles générations capables d'accompagner les grands chantiers économiques et sociaux lancés par le Royaume sous le leadership de Sa Majesté le Roi, ajoutant que la question des jeunes est l'une des dimensions les plus importantes de la vision de développement prônée par le Souverain.

Le Parlement Jeunesse du Maroc est une simulation parlementaire qui vise à intégrer les jeunes à la vie politique et à les inciter à s'y intéresser aux niveaux local et national, à travers des débats couvrant divers aspects des enjeux sociaux, économiques et politiques.

L'Association marocaine des jeunes parlementaires est une initiative civile qui se fixe pour objectif de promouvoir l'implication des jeunes Marocains en politique et dans le système parlementaire, tout en leur donnant la possibilité de participer activement au développement du Royaume pour ancrer le processus démocratique lancé sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


Lu 405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p