Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le PIB agricole continuerait à montrer “une bonne résilience”




Le PIB agricole continuerait à montrer “une bonne résilience”
Le PIB agricole devrait continuer à montrer “une bonne résilience” avec un palier supérieur à 105 milliards de dirhams (MMDH), selon le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
En effet, malgré une conjoncture climatique difficile limitant la production céréalière et le contexte de l’urgence sanitaire actuel, le PIB agricole ne connaîtra pas une grande rétraction, indique mercredi le ministère dans un communiqué.
Les estimations provisoires montrent que cette baisse restera contenue autour de 5%, et ce hors agroalimentaire grâce au comportement de toutes les autres filières de production (maraîchage, arboriculture, lait et viandes), précise le ministère.
En dehors des céréales, toutes les autres cultures affichent un état normal voire, pour certaines, supérieur à la campagne précédente.
En effet, l’arboriculture fruitière se comporte aussi bien pour les espèces qui entrent en production actuellement que pour les espèces en floraison et dont la production entrera sur les marchés à partir de septembre et les mois suivants, rapporte la MAP.
Cette phase de floraison, critique et déterminante des rendements, se passe, poursuit le ministère, dans “des conditions favorables” notamment de température et d’humidité. Les agrumes et les oliviers en particulier en stade de floraison affichent de “bonnes perspectives de production si la situation climatique demeure favorable en mai-juin”.
Pour les cultures annuelles, les assolements d’hiver sont bien équilibrés et assurent une production abondante et diversifiée pendant toute cette période printanière. Il s’agit des légumes (tomate, pomme de terre, oignons, aubergine, navets, artichauts, petit pois, etc.), de la canne et la betterave à sucre dont les récoltes ont déjà commencé.
L’état des cultures laisse prévoir une bonne production, relève la même source, notant que dans certains périmètres comme le Tadla et le Gharb, les estimations prévoient des rendements record pour la betterave à sucre.
Par ailleurs, les assolements des cultures semées au printemps en grande partie dans les zones irriguées sont réalisés dans de “bonnes conditions” et permettront une “bonne production”.
De même, toutes les dispositions sont prises pour les assolements des cultures d’été dont la production est mise en marché pendant la période de septembre à décembre, qui coïncide avec le commencement de la nouvelle année agricole, ajoute le ministère.


 

MAMDA démarre en avance de 2 mois l’indemnisation
des agriculteurs des zones déclarées sinistrées


La Mutuelle agricole marocaine d’assurances (MAMDA) a annoncé le déploiement avec 2 mois d’avance du dispositif d’indemnisation et le paiement des sinistres aux agriculteurs concernés au titre de la campagne agricole 2019-2020, eu égard au contexte particulièrement difficile lié au Covid-19, à la sécheresse et l’arrivée du Ramadan.
Considérant la situation exceptionnelle et particulièrement difficile induite par le Covid-29 et la sécheresse, conjuguée à l’arrivée imminente du Ramadan, MAMDA renforce sa mobilisation pour accompagner au plus vite et au mieux les agriculteurs concernés par les sinistres liés à la sécheresse et assurer le versement des indemnisations en avance de plus de deux mois sur le calendrier habituel, indique un communiqué de l’assureur.
Il est à noter que l’indemnisation anticipée des agriculteurs est possible grâce aux nombreux investissements réalisés par MAMDA dans la digitalisation de ses processus depuis plusieurs années, notamment en matière de géolocalisation des parcelles des agriculteurs assurés et de réalisation des expertises dont les rapports sont transmis via une application mobile dédiée. Ainsi, les agriculteurs assurés, opérant dans les zones déclarées sinistrées au terme d’une évaluation menée conjointement par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts et les experts de MAMDA, ont déjà commencé à percevoir leurs indemnisations, fait savoir la même source, qui note que le montant global assuré est de 1,1 milliard de dirhams pour la campagne 2019-2020.

Le Groupe CMA CGM fait don de 1,6 MDH au Fonds spécial

Le Groupe CMA CGM, spécialisé dans le transport maritime et la logistique, a annoncé, mercredi, une contribution de 1,6 million de dirhams (MDH) au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19). “CMA CGM et Somaport, terminal portuaire historique de Casablanca et filiale du Groupe CMA CGM, apportent un soutien à hauteur de 1,6 MDH au Fonds spécial créé sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI pour vaincre la pandémie de Covid-19 au Maroc”, indique un communiqué de l’armateur.
Le Groupe a également mis à disposition des autorités marocaines deux conteneurs, transformés en unités de proximité d’accueil et traitement des orientations des urgences pour les hôpitaux de la région d’Inezgan Ait Melloul et de Souss Massa, poursuit le communiqué, notant que ces conteneurs viennent renforcer les capacités d’accueil et de prise en charge des patients atteints de Covid-19. Le Groupe se dit en outre pleinement engagé pour assurer la protection de ses collaborateurs dans cette période de crise sanitaire, soulignant que les équipes de CMA CGM et Somaport se mobilisent chaque jour pour garantir le transport et l’acheminement logistique des biens et produits de première nécessité.

Vendredi 24 Avril 2020

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif