Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc réalise un excédent commercial de près de 4 MMDH en produits environnementaux

Le commerce a atteint plus de 8MMDH en 2020, selon la DEPF


Libé
Jeudi 11 Novembre 2021

Le Maroc réalise un excédent commercial de près de 4 MMDH en produits environnementaux
Le commerce marocain des produits environnementaux se porte bien, si l’on en croit la dernière analyse de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Quand bien même il ne représente que 2% des exportations marocaines totales et moins de 0,1% de celles mondiales, le commerce des produits environnementaux a connu une dynamique importante au cours de la dernière décennie. Sur cette période, il a plus que doublé.

Dans son dernier Policy Brief, consacré au commerce des produits environnementaux et à l’investissement environnemental dans le monde et au Maroc, la DEPF note qu’il a enregistré plus de 8 milliards dirhams au titre de l’année 2020.

Mieux, comme preuve de la bonne santé du secteur, «le Maroc connaît un excédent commercial de près de 4 milliards de dirhams (MMDH) pour ces produits, en lien avec la progression remarquable des exportations», a souligné ce département relevant du ministère de l’Economie et des Finances dans sa publication.

Comme le relèvent les auteures du Policy Brief, Fatima Hamdaoui et Mouna Tourkmani, «les exportations marocaines de produits environnementaux se sont inscrites dans une tendance haussière, pour s’établir à 6 milliards de dirhams en 2020, soit six fois la valeur enregistrée en 2001».

Respectivement chef du service de la compétitivité économique et chargée d’études sur la compétitivité économique à la DEPF, elles notent que « les ventes des produits environnementaux ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 14% au cours de la période 2010-2020, supérieure, d’une part, à celle des exportations des mêmes produits au niveau mondial (3%) et, d’autre part, à celle des exportations marocaines totales (6%) ».

Dans son analyse de la structure du commerce marocain de produits environnementaux, la DEPF a en outre noté que les exportations marocaines des produits environnementaux suivent la tendance mondiale. Cela est notamment vrai en ce qui concerne les deux premières catégories exportées, à savoir les « technologies d’énergie renouvelable », avec une part de 30% en moyenne sur la période 2010-2020, et les produits liés au «traitement des eaux usées et de l'eau potable » (24%).

Soulignons que ces deux produits sont suivis respectivement de ceux liés à la « Lutte contre la pollution sonore» (18%) et à la «Gestion et recyclage des déchets solides» (13%).

S’agissant des importations marocaines, il ressort du dernier Policy Brief que les produits environnementaux concernés sont notamment liés à «l’utilisation plus efficace de l'énergie» (HEM), à «l’utilisation plus propre ou plus économe des ressources» (CRE), à la «surveillance de la qualité environnementale» (MON). Ainsi que le précise la publication, ils détiennent des parts respectives de 22%, 19% et 17% des importations totales de produits environnementaux.

Il ressort, par ailleurs, que la dynamique des exportations marocaines des produits relatifs à la «lutte contre la pollution sonore» (NVA), à la «réduction de la pollution de l’eau et du sol» (SWM), aux «technologies d’énergie renouvelable» (REP) et au «traitement des eaux usées et de l'eau potable» (WAT) est en ligne avec celle de la demande mondiale pour ces produits, selon le département de l’Economie et des Finances.

Pour  Fatima Hamdaoui et Mouna Tourkmani, il ne fait aucun doute que «ces derniers, dont les importations mondiales enregistrent des taux de croissance positifs, constituent un marché porteur pour le Maroc».

Elles rappellent que ces catégories ont enregistré des taux de croissance respectifs de 27,5%, 18,3%, 17,9% et 9% en moyenne, sur la période 2010-2020. Elles ont ainsi représenté respectivement 20%, 14%, 30% et 24% des exportations de produits environnementaux.

Alain Bouithy


Lu 1467 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS