Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc a toujours veillé au renforcement de ses relations avec la Suède

Driss Lachguar, lors de son entretien avec Mme Anna Hammargren, ambassadrice du Royaume de Suède au Maroc


A.R
Vendredi 12 Septembre 2014

Le Maroc a toujours  veillé au renforcement de ses relations avec la Suède
 
Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a reçu mercredi au siège central du parti à Rabat, Mme Anna Hammargren, ambassadrice du Royaume de Suède au Maroc.
Les entretiens entre les deux parties ont porté sur plusieurs questions dont les relations bilatérales entre les deux Royaumes, la spécificité des relations entre l’USFP et les partis politiques en Suède, particulièrement le Parti socialiste démocrate avec lequel l’USFP œuvre dans nombre de cadres tels l’Internationale socialiste et les secteurs parallèles concernant la jeunesse et les femmes.  Ces entretiens ont abordé également la question de l’intégrité territoriale du Maroc, la coopération économique et sociale entre les deux Royaumes, entre autres et prospecté les moyens de les renforcer. A ce propos, le Premier secrétaire de l’USFP a donné des éclaircissements sur ce dossier à Madame l’ambassadrice.  Les deux parties qui ont saisi cette occasion pour mettre en exergue les relations politiques et diplomatiques entre les deux pays, ont fait savoir que le dialogue est le seul moyen  à même de comprendre l’Autre et les autres questions et dossiers vitaux. 
Le Maroc, a tenu à souligner Driss Lachguar, a depuis toujours veillé au renforcement de ses relations, que ce soit au niveau officiel ou populaire, avec la Suède, au service des intérêts des deux Royaumes. 
Le Premier secrétaire a  tenu à rappeler que l’USFP n’a  ménagé aucun effort lorsqu’il était à la tête du gouvernement d’alternance pour la consolidation de ses relations avec la société civile de Suède  et l’examen des principaux dossiers qui revêtent un grand intérêt pour les deux pays. 
Etaient présents à cette rencontre Mohamed Ben Abdelkader, membre de la commission des relations extérieures du parti et Abdelmalek Jaddaoui, chargé des relations extérieures au siège du parti.
Pour sa part, Mme Anna Hammargren  a loué  l’expérience politique  marocaine en tant que démocratie émergente, le dynamisme qui marque le champ politique et le rôle de l’opposition  pour faire évoluer cette démocratie dans le pays.
Elle a également souhaité qu’il y ait une coopération au niveau des  Parlements des deux Royaumes et sur les plans économique, culturel et social,  en vue de renforcer davantage les relations entre la Suède et le Maroc. 


Lu 1383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS