Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Hamas n'acceptera aucun accord ne prévoyant pas la fin de la guerre


Libé
Dimanche 5 Mai 2024

Un responsable du Hamas a répété samedi à l'AFP que le mouvement palestinien, qui négocie actuellement au Caire une trêve dans la bande de Gaza, n'accepterait "en aucun cas un accord ne prévoyant pas explicitement un arrêt de la guerre".

"Nos informations confirment que (Benjamin) Netanyahu freine en personne un accord par calculs personnels", a également affirmé ce responsable ayant requis l'anonymat, à propos du Premier ministre israélien, que le Hamas avait précédemment accusé de multiplier les propos visant "clairement à faire échouer toute possibilité d'accord".

M. Netanyahu répète à l'envi être déterminé à mener une offensive d'ampleur sur Rafah, ville du sud de la bande de Gaza qu'il estime être le dernier bastion du Hamas, et exclut de cesser la guerre en cours depuis sept mois avant d'avoir anéanti le mouvement de résistance.

Les médiateurs - Egypte, Qatar, Etats-Unis - tentent depuis des mois d'arracher à Israël et au Hamas une trêve, censée comprendre notamment une pause de l'offensive israélienne et la libération de détenus palestiniens contre celle d'otages israéliens.

Le responsable du Hamas a accusé samedi Israël de chercher "à récupérer ses captifs sans pour autant devoir cesser son agression sur Gaza". "L'obstination" d'Israël "est susceptible de compromettre les négociations et Netanyahu en porte la pleine responsabilité", a-t-il poursuivi. "Nous sommes désireux de parvenir à un accord, mais pas à n'importe quel prix".

Une offensive terrestre sur Rafah "ne sera pas une promenade de santé et l'occupant paiera un prix élevé", a-t-il averti.
Un haut responsable israélien avait affirmé plus tôt à l'AFP que le Hamas "entravait toute possibilité d'accord" de trêve en insistant sur l'arrêt de la guerre dans ses discussions avec les médiateurs au Caire.

Il avait également qualifié d'"inexactes" des informations de presse indiquant qu'Israël avait "accepté de mettre fin à la guerre, dans le cadre d'un accord sur un échange de prisonniers".


Lu 612 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p