Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le HCP et ONU-femmes signent un accord pour renforcer la production des statistiques sensibles au genre




Le Haut-commissariat au plan (HCP) et l'Organisation des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU-Femmes) ont signé, jeudi à Rabat, un accord de partenariat pour la mise en œuvre d'un projet de renforcement de la production, la dissémination et l'utilisation des statistiques sensibles au genre au Maroc. Signé par le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, et la représentante du bureau multi-pays de l’ONU-Femmes pour le Maghreb, Leila Rhiwi, ce projet qui s’étale sur trois ans, a pour objectifs la promotion d’un environnement institutionnel favorable à la production, la dissémination et l’utilisation des statistiques sensibles au genre ainsi que le renforcement de la production de ces données statistiques.
Ce projet ambitionne également de renforcer la qualité, la comparabilité et la régularité des statistiques sensibles au genre produites au Maroc, et de soutenir leur diffusion et leur accessibilité auprès de l’ensemble des utilisateurs dans le Royaume. Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Lahlimi a indiqué que cet accord de partenariat vise à ouvrir des perspectives nouvelles et à insuffler un nouvel élan à la coopération entre le HCP et ONU-Femmes, soulignant que le Maroc est l’un des cinq pays retenus parmi 75 candidats pour bénéficier de ce programme onusien. Pour sa part, Mme Rhiwi a affirmé que ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des objectifs de développement durable (ODD) et vise à renforcer le socle des statistiques nationales dans le domaine des femmes et de l’égalité entre les sexes et appuyer les politiques publiques et leur mise en oeuvre ainsi que leur suivi et évaluation.
Mme Rhiwi a en outre fait part de la satisfaction d’ONU-Femmes de sa collaboration avec le HCP, réaffirmant la volonté de l'Organisation des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes à poursuivre son partenariat stratégique avec cette institution de "poids" qui produit des données et des indicateurs très utiles à la réalisation des objectifs de développement durable.
A signaler que les données ventilées par sexe et les statistiques de genre sont indispensables à l'élaboration et la budgétisation de politiques publiques rationnelles, efficaces et efficientes ainsi qu'à leur suivi et évaluation.

Samedi 30 Juin 2018

Lu 729 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés