Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Forum Afrique développement à Libreville




La capitale gabonaise Libreville abritera, les 13 et 14 décembre, le Forum Afrique développement à l’initiative de l’Union gabonaise de banque (UGB), filiale du Groupe Attijariwafa bank sous le thème "Investir au Gabon".
Le Forum, organisé sous le patronage du ministère gabonais de la Promotion des investissements privés, du commerce et de l’Industrie, se veut une plateforme d’échanges entre les opérateurs économiques locaux porteurs de projets et les investisseurs étrangers. Il sera consacré à l’investissement au Gabon et à l’accompagnement du Plan de relance de l’économie (PRE).
Il va mettre aussi en avant les modes de financement innovant, limitant au maximum l’impact en matière de dette publique comme les partenariats public-privé, rapporte la MAP.
Le Forum qui se déroulera avec la participation du Club Afrique développement (créé par l’UGB) vise également à encourager et développer l’entrepreneuriat, tout en développant les échanges de commerce international. Au cours de l’évènement, des projets seront présentés aux investisseurs étrangers, qui auront ainsi une large vue sur les opportunités de développer des affaires au Gabon.
La première journée des travaux sera marquée par l’organisation d’une conférence sur la relance de l’économie et l’investissement au Gabon, en abordant le cadre d’investissement et l’accompagnement des entreprises en développement et par des rencontres B2B.
Le Forum sera bouclé le lendemain par une visite de la Zone économique à régime privilégié de Nkok (à 27 km de Libreville), où l’UGB a récemment ouvert une agence.
D’après l’administrateur directeur général de l’UGB, Abdelaziz Yaaqoubi, cité par la presse, si le contexte est difficile du point de vue économique, les opportunités d’investissement au Gabon restent cependant nombreuses, notant que "le coût de l’investissement est beaucoup plus faible au Gabon qu’il y a trois ans".
Avec 300 milliards FCFA d’encours de crédit en 2016, l’Union gabonaise de banque s’est positionnée comme le deuxième établissement bancaire du Gabon en termes de parts de marché.

Mercredi 22 Novembre 2017

Lu 1004 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.