Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan promet une nouvelle édition inédite





La direction du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan a récemment affirmé avoir pris plusieurs mesures pratiques devant garantir le succès de sa prochaine édition et relever les défis artistiques, esthétiques et pédagogiques posés lors des années précédentes. Le Conseil d'administration de la Fondation du festival, réuni récemment, a souligné la nécessité pour l'ensemble des parties de tenir leurs engagements afin de soutenir cette manifestation cinématographique, en particulier les instances élues, en s'orientant vers la diversification des sources de financement et l'ouverture sur le secteur privé.
Dans ce cadre, les membres du conseil ont approuvé une décision d'appel à la "commission du film de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima", qui a été créée le mois dernier pour soutenir le festival et garantir toutes les conditions de son succès, affirmant que l'amélioration de ce festival du cinéma et la réussite de sa prochaine édition sont tributaires de la mise à disposition "d'un budget raisonnable et suffisant, qui lui permettra ainsi de consolider sa position parmi les manifestations nationales et méditerranéennes". Ils ont aussi souligné que le succès artistique et culturel de la 23ème édition, qui se déroulera au printemps prochain, nécessite de conjuguer les efforts des différents intervenants institutionnels, des instances élues et des acteurs économiques locaux et nationaux.
Par ailleurs, le programme provisoire de la 23ème édition du festival prévoit l'organisation d'une rencontre sur "Le développement du cinéma: dans l'écriture, la distribution et la réalisation" et d'une exposition de photographies "Frontières liquides", avec une ouverture sur les jeunes des quartiers de Tanger, Tétouan et Al Hoceima. S'ajoutent à cela d'autres activités liées aux changements climatiques, dont l’une intitulée "Le jour des métiers du cinéma", outre des projections de films organisées comme à l'accoutumée. La direction prévoit également de lancer "un appel du 25ème anniversaire du festival", qui comprendra des propositions formulées par la Fondation en vue de développer la scène culturelle locale et soutenir le 7ème art.

Samedi 3 Décembre 2016

Lu 1038 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.