Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Crédit du Maroc émet un emprunt obligataire subordonné de 500 MDH




L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, récemment, une note d'information relative à l'émission, par le Crédit du Maroc (CDM), d’un emprunt obligataire subordonné de 500 millions de dirhams (MDH).
Cette opération porte sur l’émission de 5.000 obligations subordonnées, d’une valeur nominale de 100.000 dirhams, pour une maturité de 10 ans, a indiqué le gendarme de la bourse dans un communiqué, notant que la période de souscription s’étend du 07 au 09 décembre courant inclus, rapporte la MAP.
L’emprunt est réparti en 2 tranches, cotées à la Bourse de Casablanca. Fixes ou révisables, les taux oscillent entre 3,13% et 4,13%, selon la même source.
Selon la note d’information, la présente émission est réservée aux investisseurs qualifiés de droit marocain à savoir: organismes de Placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), compagnies financières, établissements de crédit, compagnies d’assurance et de réassurance, la Caisse de dépôt et de gestion et les organismes de pension et de retraite.
L’obligation subordonnée est une obligation dont le remboursement, en cas de faillite ou liquidation de l'émetteur, n'est pas prioritaire et est "subordonné" à celui des autres créanciers détenteurs d'obligations de rang supérieur. Dans l'ordre de remboursement en cas de faillite, les titres subordonnés viennent donc en général après les obligations classiques ou "seniors", mais sont prioritaires par rapport aux actions ou aux titres participatifs.

Mardi 6 Décembre 2016

Lu 508 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.