Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Conseil d’administration de Lydec reporte la distribution de dividendes




Compte tenu des incertitudes générées par la pandémie de Covid-19, le Conseil d'administration de Lydec a décidé d'annuler la distribution de dividendes et de proposer à la prochaine Assemblée générale des actionnaires d’affecter le résultat net 2019 à une réserve facultative, pour une éventuelle distribution d’ici la fin d’année selon l’évolution de la situation, a annoncé mercredi Lydec.
"Compte tenu des incertitudes générées par la pandémie de Covid-19, le Conseil d’administration du 24 avril a décidé d’annuler la décision du Conseil d’administration du 20 février concernant la distribution de dividendes, et de proposer à la prochaine Assemblée générale des actionnaires d’affecter le résultat net 2019 à une réserve facultative, pour une éventuelle distribution d’ici la fin d’année selon l’évolution de la situation", souligne l'opérateur dans un communiqué relatant ses résultats annuels de 2019.
Dans le contexte économique et sanitaire lié à la pandémie de Covid-19, rapporte la MAP, Lydec confirme "l’engagement total de ses collaborateurs pour maintenir la qualité du service aux citoyens", précise l'opérateur, ajoutant que "cette situation aura des impacts financiers sur l’exercice 2020 dont l’ampleur dépendra des effets économiques de la pandémie, liés notamment à la durée du confinement, et qui pourra entraîner, selon les scénarios de reprise d’activité, une baisse significative du résultat net".
Par ailleurs, la société assure qu'elle "reste mobilisée, en collaboration avec les autorités, afin de trouver des solutions pour la mise en œuvre des révisions économiques 2018 et 2019 et afin de finaliser la 2ème révision du Contrat de gestion déléguée".
La prochaine Assemblée générale aura lieu le 11 juin 2020, note la même source.
En 2019, Lydec a réalisé un chiffre d’affaires de 7,46 milliards de dirhams (MMDH) et un résultat net de 169 millions de dirhams (MDH), alors que les investissements de la gestion déléguée se sont élevés à 1,13 MMDH, dont 517 MDH financés par le délégataire.

Brèves

L’ADII annonce l’admission temporaire de véhicules
automobiles de tourisme immatriculés à l’étranger


L'Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a annoncé, mercredi, une mesure exceptionnelle relative à l'admission temporaire de véhicules automobiles de tourisme immatriculés à l’étranger, et ce suite à la fermeture temporaire des frontières imposée par la crise sanitaire du Covid-19.
"L'Administration des douanes et impôts indirects informe les Marocains du monde et les touristes étrangers ayant à leur charge des véhicules de tourisme importés sous le régime de l’admission temporaire, que suite à la fermeture temporaire des frontières imposée par la crise sanitaire du Covid-19, il a été décidé de tenir compte de cette période de crise sanitaire en autorisant, à titre exceptionnel, la régularisation de l’admission temporaire de leurs véhicules, hors délais sans suites contentieuses", indique l'ADII dans un communiqué.

235.000 tonnes de légumes attendues pour les cultures de printemps dans la région de Casablanca-Settat

La production des légumes dans la région de Casablanca-Settat devrait s'établir à quelque 235.000 tonnes pour les cultures de printemps, qui s'étendent sur une superficie de 8.000 hectares, d'après la Direction régionale de l'agriculture (DRA). Cette production devra couvrir les besoins des marchés pour la période allant de juillet à septembre 2020, indique la DRA, faisant état du "bon déroulement" du programme de ces cultures, dont la réalisation s'étale entre les mois de mars et mai.
Ainsi, le taux d’exécution des assolements a atteint, au 24 avril courant, 93% du programme arrêté, soit 7.400 hectares, répartis entre la pomme de terre (2.200 h), l'oignon (600 h), la tomate (260 h), la carotte (240 h), la citrouille (300h), le navet (820 h), entre autres.
Pour garantir la régularité de l’approvisionnement du marché en différents légumes, le programme d’assolement de la saison d'été portera sur 2.500 hectares (juillet-août) pour une production prévisionnelle de l'ordre de 80.000 tonnes, destinée au ravitaillent du marché pour la période octobre-décembre 2020.
Le marché national ne souffrira d'aucune pénurie ou rupture en matière de fruits et légumes, grâce à une production agricole ininterrompue, rassure la Direction régionale.

Vendredi 1 Mai 2020

Lu 321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif