Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CNDH réaccrédité par l'ONU au statut “A


Libé
Jeudi 6 Avril 2023

En tant qu'institution nationale indépendante conforme aux Principes régissant les institutions nationales des droits de l'Homme
 
Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a été réaccrédité au statut "A", en tant qu'institution nationale indépendante conforme aux Principes de Paris régissant les institutions nationales de protection et de promotion des droits de l'Homme, adoptés par l'Assemblée générale des Nations unies en 1993.

Lors de sa session tenue du 20 au 24 mars dernier, le Sous-comité d'accréditation, dont le secrétariat est assuré par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme, a examiné le dossier du CNDH avec une délégation du conseil présidée par Amina Bouayach, indique mercredi un communiqué du CNDH.

Le Sous-comité a examiné le cadre juridique réglementant le conseil et la mise en œuvre de ses dispositions, ainsi que les activités du conseil, y compris celles de ses mécanismes nationaux, ses initiatives en matière de protection et de promotion des droits de l'Homme et de prévention des violations qui pourraient les entacher, ainsi que ses interactions avec le système international et son organisation administrative aux niveaux central et régional, précise le communiqué.

Le Sous-comité d'accréditation est l'un des organes de "l'Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l'Homme" (GANHRI), qui examine les demandes d'accréditation et de réaccréditation des institutions nationales des droits de l'Homme dans le monde entier en statuant sur la conformité de ces institutions avec les Principes de Paris, explique la même source.

Et de noter que le Sous-comité a souligné la conformité de la loi 76-15 relative à la réorganisation du CNDH avec les Principes de Paris, selon laquelle ont été créés le Mécanisme national de prévention de la torture, le Mécanisme national de recours pour les enfants victimes de violation de leurs droits et le Mécanisme national de protection des droits des personnes en situation de handicap.

Les Principes de Paris comprennent une série de principes relatifs au statut juridique des institutions nationales des droits de l’Homme, leur indépendance, leurs prérogatives en matière de promotion et protection des droits de l’Homme, la garantie de leur pluralisme et la disponibilité des ressources matérielles et humaines leur permettant de s’acquitter de leurs missions, rappelle-t-on.

"Le Conseil national des droits de l'Homme salue l'appréciation du Sous-comité d'accréditation attestant de l’indépendance de ses actions et son efficacité dans l'exercice de ses missions relatives à la prévention, la promotion et la protection des droits de l'Homme", conclut le communiqué.


Lu 647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p