Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le 7ème art marocain primé au Festival du cinéma méditerranéen d'Alexandrie




Le cinéma marocain a remporté quatre prix au 35ème Festival du cinéma méditerranéen d'Alexandrie, clôturé dimanche au théâtre Sayed Darwish à Alexandrie. Le film "Nomades", une production franco-marocaine, du Français Olivier Coussemacq, a remporté le prix du meilleur film dans la catégorie des longs métrages.
Le réalisateur du film, Olivier Coussemacq, a remporté le prix du "meilleur réalisateur", alors que l'actrice marocaine Jalila Talemsi s’est adjugé le prix de la "meilleure actrice".Dans le concours de "Nour Chérif" de longs métrages, le film "Ultime révolte" du réalisateur Jilali Ferhati a remporté le prix spécial du jury.
Dans la catégorie des documentaires, "Le vieil homme et la montagne" de Mohamed Rida Gueznai a décroché le premier prix. Dans le concours de "Nour Chérif" des films arabes, "Darb al-Sama" du réalisateur syrien Joud Hassan a remporté le prix du meilleur film. Le réalisateur irakien Nozad Shikhani a remporté le prix du meilleur réalisateur pour son film "Torn", alors que le prix du meilleur scénario est revenu à "Confession", une réalisation du Syrien Bassel al-Khatib et celui du meilleur acteur au Syrien Ayman Zidan pour son rôle dans le film "Darb Al- Sama". L'actrice syrienne Dima Kandalaft a remporté le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans le film "Confession", tandis que le prix Mahmoud Abdel Aziz pour la meilleure réalisation artistique est revenu au film "Distance Zero", du Saoudien Abdelaziz Shalahi et celui de "Ahmed El Hadary pour la première ou la deuxième œuvre" au film "Bint Al-Qomra” du Tunisien Heba Al Zawadi.
Dans la catégorie long métrage, Alexander Aksan a remporté le prix du meilleur acteur pour son rôle dans le film turco-slovène "Good Days Work".Le prix du meilleur scénario a été attribué à Jude Said et Rami Koussa, pour le film syrien "Darb Al-Sama", tandis que le film "Astropia" du Palestinien Ahmed Hassouna a remporté le prix spécial du jury. Le réalisateur libanais Tony Farajallah a été primé meilleur accomplissement artistique et meilleure première réalisation.
Six films marocains ont pris part à cette 35ème édition. Il s'agit outre des films "Nomades" et "Ultime révolte" de "Assia" et "l'Ombre d'un mur" réalisés respectivement par Malika Zairi et Abdelhafid El Aissaoui dans la catégorie des courts métrages et "Mon beau village à Imilhil" de Omar Moulduira et "Le vieil homme et la montagne" dans la catégorie des documentaires.
Présidé par l'acteur égyptien Mohyi Ismail, le jury de la catégorie longs métrages qui a connu la participation de 14 films comprenait l'acteur marocain Mohamed Meftah. Quant au jury du concours "Nour Chérif" des longs métrages, il était présidé par l'actrice égyptienne Libliba. Il comprenait l'actrice marocaine Fatima kheir, le producteur tunisien Ali Zaim, le réalisateur irakien Jamal Amin, l'actrice syrienne Leila Jabr, la critique bahreïne Mansoura Al Hamri et la réalisatrice soudanaise Sara Jbara.

Mardi 15 Octobre 2019

Lu 1036 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com