Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le 12ème SIAM ouvre ses portes à Meknès

L’Italie, troisième pays agricole de l’Union européenne à l’honneur




Le coup d’envoi de la 12ème édition du très attendu Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) sera donné aujourd’hui à Meknès.
Vitrine annuelle de l’agriculture marocaine, le SIAM est aussi considéré comme le plus important rendez-vous consacré à l’agriculture en Afrique.
Organisée par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, l’Association du Salon international de l’agriculture au Maroc et le Commissariat Ggnéral du SIAM, cette manifestation se tient du 18 au 23 avril courant dans la capitale ismaélienne  sous le thème « Agrobusiness et chaînes de valeur agricole durables ».
La thématique de cette année répond à l’impératif mondial de concilier économie, sécurité alimentaire et durabilité des systèmes agricoles, ont souligné les organisateurs.
« L’évolution du marché mondial du secteur de l’agroalimentaire et les risques liés à la sécurité alimentaire, en particulier sur le continent africain, créent des impératifs de durabilité de toute la chaîne de valeur. Ainsi, le modèle de développement basé sur l’agriculture familiale est en train d’évoluer au profit de la promotion de l’agrobusiness et de l’intégration de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur agroalimentaire, selon une démarche inclusive permettant l’accès aux marchés des petits exploitants », ont relevé les organisateurs dans un communiqué.
« Désormais, une intégration réussie et durable dans l’agrobusiness passe par l’union des producteurs, des transformateurs, des spécialistes en commercialisation, des entreprises de services alimentaires, des détaillants, des logisticiens pour les intégrer dans une chaîne de création de valeur agricole et industrielle vertueuse et bénéfique pour tous offrant, au  final, un avantage concurrentiel collectif permettant de protéger les petits producteurs,  tout en préservant la qualité des terres agricoles selon des méthodes de production responsables, équitables, et respectueuses de la bio-diversité et des ressources naturelles », a-t-on souligné de même source.
Etendu sur une superficie globale de 170.000 m2, dont 80.000 m2 couverte avec 3.000 places de parking, le Salon accueille cette année 930 exposants nationaux et 300 internationaux représentant 65 pays.
Cette édition, organisée sous le Haut  patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, prévoit plus d’une vingtaine de conférences thématiques,  plusieurs signatures de conventions et propose des espaces de mise en relation (B&B).
Il est à signaler que les trois premières journées du Salon, mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 avril, sont consacrées aux seuls professionnels.  Le grand public ne se joindra aux professionnels qu’à l’occasion des journées mixtes (professionnels et grand public) prévues les vendredi 21, samedi 22 et dimanche 23 avril courant.
Soulignons qu’en marge de cet événement, une cérémonie de remise des trophées  sera organisée le vendredi 21 avril courant.
Notons, par ailleurs, que le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime organise un programme scientifique comprenant notamment des conférences et ateliers auxquels sont conviées toutes les parties prenantes, en l’occurrence les enseignants-chercheurs, les chercheurs, les professionnels et les ONG en vue d’enrichir les débats.
L’Italie, considérée comme étant l'un des leaders de l'agriculture biologique en Europe et dans le monde, est à l’honneur lors de cette 12ème édition. Troisième pays agricole de l'Union européenne, ce pays est très impliqué dans les productions sous signes d'identification de la qualité et de l'origine.
L’Italie occupe le 17ème rang des partenaires commerciaux du Royaume. Comme le rappellent les organisateurs, plusieurs volets de coopération ont été initiés dans différentes  filières du domaine agricole et agroalimentaire, avec des accords spécifiques en 2008 et plus récemment des perspectives intéressantes avec une signature de MOU (mémorandum d’entente) et la mise en place d’un cadre légal de coopération bilatérale.
Le SIAM 2017 devrait drainer plus d'un million de visiteurs, selon les prévisions des organisateurs.

Ouverture à Meknès des 9èmes Assises de l'agriculture

Les travaux des 9èmes  Assises de l'agriculture, tenues sous le thème "Agriculture et sécurité alimentaire au fil de l'eau", se sont ouverts, lundi à Meknès, avec la participation de M. Alpha Condé, président de l'Union africaine (UA) et président de la République de Guinée, invité de marque de cette manifestation.
Cette édition, marquée par la participation d’une quinzaine de ministres de l'Agriculture, notamment le ministre italien pour les Politiques agricoles, alimentaires et forestières, Maurizio Martina, qui représente l'Italie, invitée d'honneur du SIAM, et Mme Isabel Garcia Tejerina, ministre espagnole de l'Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement, a pour objectifs de sensibiliser et de mobiliser autant les opérateurs agricoles que les décideurs et l’opinion publique sur l’impératif d’une gestion hydrique efficiente et respectueuse des impératifs environnementaux, rapporte la MAP.
Les ressources hydriques représentent un enjeu planétaire en matière de sécurité alimentaire et l’utilisation durable de l’eau est l’un des principaux défis mondiaux du XXIe siècle. En effet, 70% de l’eau douce utilisée dans le monde sert à la production de produits agricoles et, selon les estimations des Nations unies, la demande mondiale d’eau dans l’agriculture augmentera d’environ 20% d’ici à 2050.
C’est dans ce contexte que les Assises de l’agriculture ont fait le point de ce qui est désormais considéré comme « l’or bleu ».
Soulignons aussi que cette rencontre de haut niveau, marquée également par la participation distinguée de ministres africains de l’Agriculture, dont ceux du Niger et d’Ethiopie, devait également faire le point sur les avancées et réalisations du Plan Maroc Vert qui, depuis son lancement en 2008, a érigé l’utilisation rationnelle de la ressource hydrique parmi ses priorités.
A noter que ces assistes seront suivies à partir d’aujourd’hui par la 12ème édition du SIAM.

Alain Bouithy
Mardi 18 Avril 2017

Lu 1051 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021