Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement officiel du projet de dialogue technique agricole et forestier maroco-allemand




Lancement officiel du projet de dialogue technique agricole et forestier maroco-allemand
Le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts et le ministère fédéral de l'Alimentation et de l’Agriculture d’Allemagne ont organisé le mercredi 19 février 2020 à Rabat, un atelier de démarrage officiel du projet de coopération bilatérale maroco-allemande «Dialogue Technique agricole et forestier (DIAF)».
Ce projet de coopération a pour objectif la contribution du secteur agricole et forestier à l’utilisation durable des ressources naturelles. Il consiste en l’intensification de manière durable, des échanges d’expertises et de l’assistance technique dans le but de soutenir et conseiller les partenaires marocains sur des thématiques agricoles prioritaires, annonce un communiqué du ministère.
Ayant fait l'objet de signature d’une déclaration d’intention en avril 2019 et d’un accord de mise en œuvre en novembre 2019, ce projet porte sur trois composantes, à savoir la promotion de l'agriculture biologique, la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles (OPA) et forestières (OPF) et l'amélioration de la planification et du contrôle dans le secteur forestier.
Concernant les productions issues de l’agriculture biologique, il s’agit d’améliorer le cadre juridique, institutionnel et commercial pour la promotion et le contrôle de la production.
Pour les organisations professionnelles agricoles et forestières, il s’agit de renforcer le système global des groupements d’entreprises et mieux intégrer les très petites, petites et moyennes entreprises dans les circuits économiques locaux afin d'augmenter durablement leurs chiffres d’affaires.
Pour ce qui est des ressources forestières, il est question d’améliorer la gestion et la valorisation durables et multifonctionnelles de ces ressources.
Ont pris part à cet atelier, des représentants de la partie allemande et partenaires internationaux, des représentants des professions concernées et d’institutions financières ainsi que des responsables du ministère et des départements partenaires.
Il est à souligner que le comité de pilotage du projet a tenu sa première réunion le même jour, consacrée à la coordination du projet ainsi que la planification des trois composantes pour l’année 2020.

Samedi 22 Février 2020

Lu 1450 fois


1.Posté par Don petrol atutshina le 22/02/2020 13:42 (depuis mobile)
C'est de ce genre de projet qu'on a besoin en RDC. Le Congo a besoin des paysans et des techniciens et non des bureaucrates. Trop de bureau pour ne rien gérer, tout droit vers le chao alimentaire.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.