Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement du cadre national de la certification des diplômes




Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, a présidé mardi à Rabat la journée de lancement officiel du cadre national de la certification. Placée sous le thème "Le cadre national de certification : une validation institutionnelle au service de l'apprentissage et de l’employabilité", cette journée intervient après la décision du gouvernement de confier à ce ministère le pilotage, l’opérationnalisation et le suivi du Cadre national à travers la circulaire n°10/2019 en date du 28 juin 2019 relative à la commission nationale de pilotage, indique le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans un communiqué. La mise en place du Cadre national de la certification a pour objectif de positionner tous les diplômes et certificats décernés au niveau national par rapport à une grille nationale de huit niveaux et six descripteurs. 
Le portage institutionnel du cadre sera assuré, dans une étape transitoire en attendant la mise en place de l’instance prévue par le projet de la loi-cadre n° 51.17 relative à la réforme du système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, par une commission nationale de la certification placée sous l’autorité du ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, explique la même source, ajoutant que cette commission jouera un rôle stratégique en matière de conception, de validation des outils et de pilotage du cadre national. 
Elle sera appuyée par une commission permanente chargée de l’exécution des résolutions et recommandations de la commission nationale, de l’opérationnalisation et le suivi de sa mise en application, à travers notamment la tenue du registre national de la certification. 
Une autre étape très importante sera lancée incessamment avec le soutien de l’UE consistant au jumelage du Cadre national marocain avec celui en vigueur dans l’un des pays membres de l’UE et au renforcement du cadre national pour favoriser la mobilité académique et professionnelle des citoyens des deux rives, note le communiqué.

Libé
Jeudi 25 Juillet 2019

Lu 2150 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.