Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement à Kénitra d'un modèle de classes d'enseignement préscolaire




Un modèle de classes d'enseignement préscolaire a été inauguré lundi au niveau de l'école primaire Bab Fès à Kénitra, en présence d'un parterre d'acteurs associatifs et pédagogiques.
Le lancement de ce modèle intervient dans le cadre d'un partenariat tripartite entre l'Académie régionale d'éducation et de formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra, l'Association Corps marocain pour l'enseignement préscolaire (CMEPS) et le Conseil de la région.
A cette occasion, le président de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, a indiqué que le Conseil régional, conscient de l'importance toute particulière du préscolaire, compte mettre en place environ 442 classes préscolaires dans le cadre de son plan de développement. Il a, à cet égard, précisé que "30 classes sont déjà opérationnelles et 102 sont en cours de lancement".
M. Sekkal a dans le même sens mis en exergue la place indéniable du préscolaire dans la réussite scolaire de l'enfant, indiquant que le conseil a placé ce cycle d'étude au centre de ses efforts conformément aux Hautes directives de S.M le Roi Mohammed VI.
De son côté, le directeur provincial de Kénitra Mohamed Oudada a souligné que le partenariat noué avec le Conseil de la région et le CMEPS porte non seulement sur la généralisation de l'enseignement préscolaire, mais vise également à assurer une éducation de qualité.
Le ministère de l’Education nationale et l’Académie, en partenariat avec l’association, ambitionnent d’améliorer les mécanismes pédagogiques en matière du préscolaire, a-t-il noté, précisant que celui-ci joue un rôle primordial dans le processus d’apprentissage de l’enfant et l’égalité des chances entre les apprenants.
A travers son action, le Corps marocain pour l'enseignement préscolaire se fixe comme objectifs de développer et d'améliorer la protection et l'éducation de la petite enfance, dans le respect du principe de l’égalité des chances, et de contribuer à la réduction du taux d’abandon scolaire par la mise en place d'espaces aménagés et équipés dans les écoles cibles et le recrutement d'éducatrices qualifiées.
Créé en 2000, le CMEPS est une organisation indépendante à but non lucratif qui œuvre pour le renforcement et la promotion d'un service préscolaire de qualité au profit des enfants dans les zones défavorisées. Les actions de l'association profitent également aux parents des enfants bénéficiaires.

Mercredi 12 Décembre 2018

Lu 698 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com