Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La vice-présidente du Parlement européen plaide pour un partenariat plus approfondi avec le Maroc


Libé
Vendredi 30 Septembre 2022

La vice-présidente du Parlement européen, Pina Picierno, a plaidé, mercredi à Bruxelles, pour un partenariat multiforme plus approfondi entre le Maroc et l'Union européenne.

'’Ce partenariat doit favoriser des actions en faveur de la transition écologique et numérique et la promotion des valeurs communes, notamment en termes de sécurité et de durabilité’’, a souligné l’eurodéputée, lors d’une rencontre au Parlement européen sur la thématique ‘’Coopération et commerce UE-Maroc pour un développement durable en Méditerranée’’.

Face au contexte actuel et aux défis auxquels le monde est confronté, le partenariat UE-Maroc ne peut pas se baser uniquement sur les échanges commerciaux, mais doit tendre vers une meilleure promotion du développement durable, de la paix et de la stabilité en Méditerranée, a indiqué Pina Picierno, qui est membre du groupe des Sociaux-démocrates au Parlement européen.

Faisant observer que durant les vingt dernières années des liens solides ont été créés et consolidés entre le Royaume et l’Europe, la vice-présidente du PE a émis le souhait de continuer ce parcours, ensemble, pour les années à venir.

De son côté, l’eurodéputé et membre du groupe du Parti populaire européen (PPE), Salini Massimiliano, a souligné que les relations avec le Maroc sont ‘’essentielles’’ pour l’Union européenne, notant que le Royaume est le pays africain le plus proche culturellement de l’UE.

"Les défis économiques, énergétiques, environnementaux et politiques qui s’imposent à nous aujourd’hui requièrent d’investir davantage en Méditerranée, notamment au Maroc", a-t-il plaidé, mettant l’accent sur la nécessité de renforcer le partenariat dans les domaines des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert.

Selon lui, "il y a une volonté commune réelle de relever les défis actuels et d’identifier les jalons sur lesquels nous pourrons axer notre partenariat".

Organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), en partenariat avec le Parlement européen, la rencontre, qui a exploré les opportunités de coopération étroite entre l’UE et le Maroc dans un contexte géopolitique instable, a débattu du ‘’potentiel des relations UE-Maroc’’ et des opportunités de ‘’l’intégration économique’’ et de la ‘’coopération en matière d’énergies renouvelables’’.

Elle a vu la participation de députés européens, de parlementaires marocains, de membres de la CGEM et de son homologue BusinessEurope.


Lu 610 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p