Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La viande verte de l'Aïd




L’Aïd Al-Adha a été bien singulier pour certaines familles qui se sont vues contraintes de se priver de leur viande de mouton. En effet, plusieurs carcasses d’ovins dans différentes régions du Maroc putréfiées par des bactéries pseudomonas et clostridies en grand nombre dans l'appareil digestif des animaux ont pris une teinte verdâtre. Si des mauvaises langues s’en sont données à cœur joie sur les réseaux sociaux en ironisant sur une nouvelle couleur de viande la verte juste arrivée après celles existantes déjà, la blanche et la rouge, d’autres internautes avertis, ceux-là, ont de leur côté exprimé leur vive inquiétude, ce qui a poussé l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires  à diffuser un communiqué pour rassurer la population sans pour autant convaincre les nombreux consommateurs. L’ONSSA expliquait que la prolifération rapide des bactéries avait été rendue propice, notamment par la hausse de la température (septembre), l'humidification de la carcasse et le retard dans la réfrigération. 

Libé
Dimanche 31 Décembre 2017

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés