Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La troupe du “Théâtre national” ressuscite sa pièce fétiche “Ja Ou Jab” à Abidjan

Une présentation initiée par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration




La troupe du "Théâtre national" a ressuscité, récemment à Abidjan, sa pièce à succès "Ja Ou Jab", livrant un spectacle de haute volée qui a réuni une constellation de comédiens confirmés, conduits par l'insubmersible Mohamed El Jem.  Dans une salle archicomble au Palais de la culture d'Abidjan, les membres de la troupe, visiblement très émus, ont déployé leurs talents et rejoué avec le même entrain d'antan cette pièce qui fait toujours carton plein, des années après sa première présentation.  Après son inégalable succès au début des années 2000, "Ja Ou Jab", pièce fétiche de la troupe du "Théâtre national", se donne ainsi une nouvelle vie le temps d'une tournée subsaharienne qui a débuté dans la capitale sénégalaise Dakar et prendra fin à Libreville au Gabon. Dans une déclaration à la MAP peu après le spectacle, Mohamed El Jem s'est réjoui de cette initiative du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger qui "nous a permis d'aller à la rencontre de nos compatriotes établis un peu partout en Afrique", soulignant que la culture n'est pas en reste dans le renforcement des liens qu'entretient le Maroc avec le continent africain. Pour ce ténor des planches, "cette initiative se veut un pont culturel entre le comédien marocain et ses compatriotes établis à l'étranger", d'autant plus que c'est la première fois qu'un tel nombre de troupes nationales sont associées à ce projet artistique.
"Après des présentations en Tunisie et à Dakar, nous sommes ravis de se produire devant la communauté marocaine d'Abidjan, capitale africaine chère au Maroc et aux Marocains, avant de débarquer au Gabon", a-t-il ajouté.
Ecrite par Mohamed El Jem et mise en scène par Abdellatif Dechraoui, "Ja Ou Jab" est interprétée par Nezha Regragui, Malika El Omari, El Hachmi Ben Omar, Souad Khouyi, Abdelkader Bouzid, Mohammed Ben El Bar et Karima Khatouri. Elle aborde, de manière désopilante et souvent satirique, plusieurs questions à caractère social et familial, dont l'immigration et le chômage.
La présentation de cette pièce s'inscrit dans un projet artistique initié par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, dans le cadre duquel environ une quarantaine de troupes du théâtre national partiront en tournée tout au long de l'année dans l'ensemble des pays où résident des Marocains.
Ces troupes donneront, au total, 180 spectacles et présentations, dont certains en amazigh et en arabe classique, dans des pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique.

A.A
Vendredi 4 Mai 2018

Lu 1037 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal