Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"La tolérance, la paix et les valeurs de la coexistence commune" au centre d'une conférence à Tétouan


Libé
Lundi 10 Juillet 2023

Une conférence nationale sur "La tolérance, la paix et les valeurs de la coexistence commune" a été organisée, vendredi à Tétouan, en présence de personnalités politiques, culturelles et académiques.

Les intervenants à cet événement, organisé par la commune de Tétouan et l'Université Abdelmalek Essaâdi (UAE), en partenariat avec l’Association Essaouira-Mogador, le Centre d'études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, la Chaire du droit hébraïque au Maroc, et avec le soutien de la province de Tétouan, sous le thème "Tétouan, un modèle de métissage et de fusion des religions monothéistes", ont souligné que le Maroc donne l'exemple à l'échelle mondiale en tant que pays de coexistence, de paix et de cohabitation des cultures et des religions.

Ils ont affirmé que le Maroc, sous la conduite clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, œuvre à préserver les valeurs authentiques du Royaume et à assurer leur transmission entre générations.

Le Conseiller de Sa Majesté le Roi et Président fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, André Azoulay, a affirmé que le Maroc est riche et distingué, non seulement par son patrimoine civilisationnel et culturel, mais aussi en raison de la cohésion entre les différentes composantes de la société et la multiplicité de ses affluents culturels, qui constituent une composante collective unique.

Dans une déclaration à la presse, M. Azoulay a souligné que les valeurs et les principes portés par tous les Marocains, quelles que soient leurs croyances et leurs identités culturelles et linguistiques, sont partagés par toutes les générations, saluant le travail réalisé par les établissements d'enseignement, à tous les niveaux, pour préserver le patrimoine commun et conserver les valeurs marocaines authentiques dans la conscience des Marocains.

Il a relevé que le Maroc, pays de sécurité, de paix, de coexistence, de tolérance et de cohésion sociale, est un phare de stabilité dans un monde qui vit au rythme de l'exclusion sociale, de la discrimination et des conflits ethniques, précisant que le Royaume se caractérise par des spécificités uniques forgées pendant des siècles au cours desquels les valeurs de fraternité et de respect ont prévalu entre les différentes composantes de la société (amazighe, juive, arabe et andalouse) qui ont enrichi la civilisation marocaine.

Pour sa part, le président de l'UAE, Bouchta El Moumni, a mis l'accent sur la richesse de l'héritage du Maroc en matière de coexistence, de tolérance et de vivre-ensemble, rappelant que les Rois et les Sultans marocains tenaient à préserver l'identité nationale avec ses différents affluents.

De son côté, le président de la commune de Tétouan, Mustapha El Bakkouri, a fait savoir que cette conférence s'inscrit dans le prolongement de la rencontre intellectuelle tenue en février dernier, au cours de laquelle plusieurs conventions de partenariat ont été signées, afin de faire de Tétouan une ville des Lumières, de dialogue et de pluralisme, et de contribuer à la diffusion et à la consolidation des valeurs de coexistence, de tolérance et de paix.

Il a noté que le partenariat avec l'UAE vise à bénéficier de son expérience et son savoir, en vue de consolider les valeurs de tolérance, de coexistence et de paix, et de renforcer la résilience des générations montantes contre l'extrémisme, le fanatisme et l'isolement intellectuel.

Quant au président fondateur du Centre d'études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, Abdellah Ouzitane, il a assuré que ce Forum reflète les atouts du Maroc, un pays uni par des valeurs communes profondes et authentiques, léguées par les ancêtres et auxquelles s'attachent les générations montantes dans un monde qui vit au rythme des conflits et des divergences.

M. Ouzitane a souligné que l'identité singulière du Maroc n'est pas seulement un héritage moral et culturel, mais est inscrite dans la législation nationale, y compris la Constitution, qui considère que les différents affluents culturels et linguistiques constituent une richesse nationale, un des piliers de la cohésion nationale et un moyen de défense de l'identité et du patrimoine collectifs.

Pour le directeur de la Chaire de droit hébraïque, Farid El Bacha, l'attention particulière accordée par cette chaire à l'histoire et la réalité du droit hébraïque au Maroc confirme l'intérêt porté par les étudiants et les universitaires marocains à ce patrimoine civilisationnel unique en son genre, qui incarne l'image de la société marocaine aux multiples spécificités.

Il a expliqué que les différentes initiatives civiles et universitaires menées pour préserver l'histoire commune confirment la cohésion de la société marocaine, d'une part, et incarnent la volonté collective de préserver le patrimoine authentique, de défendre l'identité commune et de renforcer la cohésion sociétale, d'autre part.

Cet événement a été marqué par la signature d'une convention de partenariat et de coopération entre la commune de Tétouan, l'UAE, l'Académie régionale d'éducation et de formation (AREF) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Association Essaouira-Mogador et le Centre d'études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc.

Cet accord vise à consolider la coopération entre les parties concernées, afin d’œuvrer pour le renforcement des valeurs de tolérance, du vivre-ensemble et de diversité au sein des établissements scolaires et universitaires, tout en contribuant à l'amélioration de la vie scolaire et universitaire.

Ainsi, des clubs de la coexistence et de tolérance dans la diversité seront créés au sein des établissements d'enseignement, en plus du renforcement des programmes éducatifs, culturels et scientifiques visant à mettre en valeur la diversité culturelle du Maroc.

Ce Forum sera marqué par une visite à l'espace de citoyenneté de la commune d'Al Azhar, des représentations théâtrales sur la coexistence, et une réunion de coordination pour l'activation de la convention de partenariat signée en février dernier entre les organisateurs.


Lu 1411 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p