Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La promotion de l'environnement des affaires en Afrique

Le rôle du Maroc mis en avant à Montréal




Le positionnement du Maroc et son rôle dans la promotion de l’environnement des affaires en Afrique ont été mis en avant lors d'un panel initié dans le cadre du 9ème Forum Afrique Expansion, qui s’est tenu du 4 au 5 septembre à Montréa.
Au cours de ce débat consacré au contexte africain des affaires, le président de l’Inter Africa Capital Group (IACG), Mohamed H’Midouche a mis l'accent sur les atouts du Royaume en tant que hub pour les investisseurs désireux de se positionner sur le marché africain.
Il a cité notamment les attraits du Maroc en termes de position géographique, de climat des affaires et d'infrastructures réalisées pour contribuer au développement du continent.
M. H'Midouche a, dans ce contexte, souligné le caractère stratégique de la plateforme Casablanca Finance City située à la croisée des continents, notant que le Maroc se positionne comme le premier investisseur en Afrique de l’ouest, notamment dans l’espace de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), rapporte la MAP.
"Le continent africain offre un gisement d’opportunités. Il est plus que jamais l’objet de convoitises de la part des grandes économies", a déclaré à la MAP le président de l'IACG, également membre du conseil consultatif et administrateur du forum.
Il est temps de réfléchir à la mise en place d'un Forum Afrique-Canada à l'instar des cadres déjà instaurés sous forme de sommets rassemblant l'Afrique avec l’Europe, la Chine, l’Inde et le Japon, a-t-il dit.
M. H'Midouche a, dans ce sens, souligné l’importance de la diaspora africaine qui peut jouer le rôle de pont entre les deux parties et favoriser les échanges bilatéraux, faisant observer que le pays nord-américain "a l’avantage de ne pas avoir un passé colonial en Afrique".
La neuvième édition du Forum Afrique Expansion a connu la participation d'entrepreneurs, investisseurs, décideurs africains et canadiens avec l’objectif de nouer des partenariats et discuter des opportunités d’affaires entre l’Afrique et le Canada.
Ont pris part à ce conclave, des représentants des gouvernements canadien et québécois, et de l’ambassade du Maroc au Canada. Le forum, de deux jours, était articulé autour de conférences et ateliers consacrés à des thèmes relatifs à l’énergie, l’économie numérique, l’agro-industrie, le financement des projets et les investissements directs étrangers.
La clôture de cet événement devrait voir, selon le programme concocté par les organisateurs, la remise de prix d’excellence à des entreprises et personnalités ayant contribué au développement de l’Afrique durant les deux dernières années.

L'OCP renforce sa coopération avec le Ghana

Un accord de coopération pour la fertilisation des terres agricoles a été signé récemment à Accra, entre la filiale Afrique de l'Office chérifien des phosphates (OCP Africa) et le ministère ghanéen de l'Alimentation et de l'Agriculture.
Signé par le directeur OCP Africa, Karim Lotfi Senhadji, et le ministre ghanéen de l'Alimentation et de l'Agriculture, Owusu Afriyie Akoto, cet accord vise à renforcer le partenariat stratégique entre le groupe OCP et le Ghana pour l'accélération du développement agricole de ce pays de l'Afrique de l'ouest fondé, à travers l’encouragement d’une fertilisation raisonnée des terres agricoles et le renforcement de la coopération technique.
Cet accord a pour objectif la production d'engrais adaptés aux besoins du sol et des cultures locales pour le développement d'une industrie agricole compétitive et la création d'une puissance industrielle africaine basée sur les synergies, rapporte la MAP.
Intervenant lors de la cérémonie de signature, M. Senhadji a réitéré la volonté du groupe OCP de contribuer au soutien des agriculteurs et maximiser le potentiel agricole du Ghana afin de répondre à une demande en forte croissance.
"En vertu de cet accord, le Groupe OCP travaillera en concertation avec le ministère de l'Alimentation et de l'Agriculture pour optimiser la chaîne de valeur des engrais au Ghana afin de fournir aux agriculteurs des engrais sur mesure à des prix abordables", a fait savoir M. Senhadji.
Et de noter que des intrants appropriés seront fournis aux agriculteurs et des formations adéquates à leurs besoins leur seront assurées, en terme notamment de cartographie des sols.
De son côté, M. Akoto a relevé l'importance de cet accord pour les agriculteurs du pays, notamment en termes d'accès aux engrais adaptés aux besoins du sol et des cultures locales.
Notant que l'agriculture est au centre des préoccupations du gouvernement du Ghana, le ministre a souligné que l'utilisation des engrais a passé de 8 kg par hectare en 2016 à 20 kg par hectare actuellement, relevant qu'avec la signature de cet accord, cette utilisation "connaitra certainement une hausse remarquable, pour répondre aux besoins du pays".
Créé en 2016, l'OCP Africa travaille main dans la main avec les agriculteurs afin de contribuer à libérer durablement l’immense potentiel agricole du continent. Il propose également des solutions adaptées aux conditions locales et aux besoins spécifiques des cultures. Au Ghana, OCP Africa a lancé plusieurs initiatives, notamment l'"OCP School Lab", une école itinérante de formation aux bonnes pratiques agricoles et le programme "Agribooster", un package de produits et services visant à améliorer le rendement des agriculteurs.

Libé
Lundi 9 Septembre 2019

Lu 993 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com