Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La pièce de théâtre “Daïf Al Ghafla” présentée à Bruxelles




La pièce de théâtre “Daïf Al Ghafla” présentée à Bruxelles
Le consulat général du Maroc à Bruxelles a organisé, dimanche à Bruxelles, en partenariat avec la troupe de "Théâtre Tensift" et "l'Association Alamia", la présentation de la pièce "Daïf Al Ghafla". Cette initiative s’inscrit dans le cadre des activités qu’organise ce consulat en vue de promouvoir les aspects culturels du Maroc en Belgique, notamment au sein de la communauté marocaine établie à Bruxelles.
Dans une déclaration à la MAP, le consul général du Royaume à Bruxelles, Abderrahmane Fyad, a indiqué qu’en abritant cette œuvre théâtrale dans ses locaux, le consulat vise à consolider ses canaux et moyens d’ouverture effective envers la communauté marocaine de Bruxelles et mettre en évidence l’offre culturelle marocaine.
L’objectif de cette dynamique de proximité est de faire du renforcement de l’identité nationale et des liens culturels des Marocains de Bruxelles une force d’appartenance et d’attachement à leur patrie le Maroc, a-t-il expliqué.
Le choix de la pièce est amplement significatif. "Daif Al Ghafla" est parmi les présentations qui ont bénéficié de l’appui du ministère délégué en charge des MRE. Elle énonce et s’interroge sur plusieurs questions culturelles qui touchent de près la société. La mauvaise interprétation de l’Islam et son utilisation à des fins négatives sont parmi les principales thématiques de l’œuvre. À travers cette pièce, le message est d’attirer l’attention, de manière subtile, sur ce que peut enclencher l’intégrisme dans une société paisible.
Un public nombreux a assisté à la pièce qui a séduit par le jeu des comédiens et la finesse du texte de Hassan Hammouche, présenté dans un style comique par les artistes Fadhila Benmoussa, Meriem Zaimi, Adel Abatorab, Said Ait Bajja et mis en scène par Massoud Bouhassine.

Mercredi 19 Février 2020

Lu 902 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.