Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La diversité culturelle du Maroc mise en exergue à la foire du livre de Bruxelles

Le Royaume invité d'honneur de la 50ème édition




La diversité culturelle du Maroc mise en exergue à la foire du livre de Bruxelles
La diversité culturelle fait du Maroc un modèle à suivre en matière de consécration des valeurs de tolérance et de coexistence, ont souligné, samedi à Bruxelles, les intervenants lors d'une conférence sous le thème "Les minorités religieuses en terre d'Islam: cas du Maroc".
Les participants à cette rencontre, tenue dans le cadre de la 50ème édition de la Foire internationale du livre de Bruxelles, ont affirmé que le Maroc a réussi à préserver sa singularité en tant que pays pluriel malgré toutes les circonstances historiques difficiles et les défis imposés souvent par des tiraillements géopolitiques à l'échelle régionale et mondiale.
S'exprimant à cette occasion, Paul Dahan, psychanalyste et membre du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), a insisté sur la nécessité pour les Marocains d'accorder un grand intérêt à leur passé et à se pencher sur la recherche et l'exploration de leur histoire, leurs origines et toutes les questions relatives à l'appartenance et l'identité, au regard de leur importance dans le renforcement de l'esprit de coexistence et la promotion des valeurs de fraternité et de tolérance.
M. Dahan, également commissaire du pavillon marocain à la Foire du livre de Bruxelles, a relevé que la composante hébraïque fait partie intégrante de la mosaïque ethnique et religieuse ayant toujours distingué le Royaume, rappelant que la Constitution de 2011 a consacré l'affluent hébraïque comme l'un des principaux éléments de l'identité marocaine. Il a souligné, dans ce sens, que le judaïsme en tant qu'appartenance sociale, culturelle et religieuse est ancré dans l'héritage collectif de tous les Marocains, mettant l'accent sur l'importance de "raviver les mémoires" pour rappeler ce fait.
De son côté, le directeur des Archives du Maroc, Jamaâ Baida, a relevé que le Maroc pluriel d'aujourd'hui est l'aboutissement d'une histoire riche de fusions et de brassages culturels, sociétaux et ethniques, ainsi que de nombreux moments marquants de coexistence entre les adeptes des trois religions monothéistes, affirmant que le positionnement géographique du Royaume a joué un rôle déterminant dans ce pluralisme remarquable qui constitue un "trésor" dont les Marocains doivent être fiers. Il a ainsi cité parmi les plus importantes illustrations de la protection des minorités religieuses au Maroc, le refus de feu SM Mohammed V des lois d'exclusion des juifs imposés par le régime de Vichy, notant que les bibliothèques d'archives du Maroc, de France et d'autres pays regorgent de documents qui témoignent de cette étape rayonnante de l'histoire du Royaume qu'"on ne peut aucunement démentir".
M. Baïda a, par ailleurs, jeté la lumière sur l'ouvrage "Il était une fois Toumliline" réalisé par les Archives du Maroc et le CCME, relevant que ce livre dévoile une facette radieuse de la présence des catholiques au Maroc, et met en exergue les valeurs du vivre-ensemble, du dialogue inter-religieux et du respect mutuel qui caractérisent la personnalité marocaine.
Cette conférence a été ainsi l'occasion de mettre en avant le modèle marocain du vivre-ensemble entre les différentes religions monothéistes, ancré dans l'histoire du Royaume et qui a donné lieu à des modèles uniques de coexistence exemplaire entre les musulmans et les minorités religieuses juives et chrétiennes.
Le Maroc a été l'invité d'honneur de la 50ème édition de la Foire internationale du livre de Bruxelles, organisée du 5 au 8 mars dans la capitale européenne. Premier pays africain, arabe et maghrébin mis à l’honneur lors de cet événement culturel prestigieux, le Maroc y prend part avec un pavillon de 240 m2 au style architectural mêlant tradition et modernité qui propose près de 2.000 titres, dont 500 nouveautés, en langues arabe, amazighe, française et néerlandaise.

Mardi 10 Mars 2020

Lu 1034 fois


1.Posté par Essaydi le 11/03/2020 22:00
Et que vive notre richesse multiculturelle !

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif