Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La capitale abrite la seconde édition de la Foire du tapis




Une véritable vitrine du savoir-faire des grands ‘’Maâlems’’ ayant excellé dans l’art de la tapisserie

Des artisans représentant différentes régions du Maroc exposent leurs œuvres à l'occasion de la 2ème édition de la Foire du tapis, qui se tient du 19 au 28 janvier à Rabat.
Organisée par la Chambre d'artisanat de Rabat-Salé-Kénitra, en partenariat avec le ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, la Maison d’artisan et le Conseil de la région, cette Foire se veut un espace propice pour faire connaître les différentes techniques et spécificités du tissage, ainsi que les formes et les styles utilisés dans les différentes pièces du tapis, les types de tissage et outils utilisés dans la tapisserie, le processus de filage de la laine ainsi que la préparation des matières premières.
Placé sous le thème "Un produit de prestige pour une civilisation prestigieuse", cet évènement a pour objectif d’assurer la promotion culturelle, économique et sociale du tapis marocain, afin de mieux faire connaître ce produit auprès du public cible, de redonner au tapis ses valeurs de noblesse et de redynamiser la commercialisation du tapis sur le marché local.
Cette Foire, qui se tient dans des chapiteaux de 100m2 et de 4000m2, comprend des espaces d'accueil et d'exposition commerciale, avec 100 stands, une salle de conférences scientifiques, une exposition de prestige, un espace d'animation musicale et de Dlala (enchère), une salle de presse et une salle VIP.
Cette deuxième édition de la Foire du tapis se veut une véritable vitrine du savoir-faire des grands Maâlems ayant excellé dans l’art de la tapisserie, qui illustre en lui-même un patrimoine riche en symboles culturels représentant le pluralisme et la diversité culturelle du Royaume. En marge de cet événement, des conférences scientifiques seront organisées autour de différentes thématiques, notamment "Orientation vers le bio : teintures végétales fabriquées à partir des composantes naturelles", "Les marques collectives" et "Les races ovines".
D'autres thématiques sont prévues dans le but de mettre en avant le potentiel de la région Rabat-Salé-Kénitra pour préparer des programmes de développement visant à soutenir les artisans, à travers des méthodes de production et l’introduction d’outils et de petites machines dans le processus de fabrication, tout en conservant le caractère traditionnel du tapis.

Libé
Lundi 22 Janvier 2018

Lu 734 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés