Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


La Tbourida vient étoffer la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité


Libé
Jeudi 16 Décembre 2021

La Tbourida vient étoffer la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité

La liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité vient de s'étoffer par l’inscription de la "Tbourida" à l'issue de la 16e session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui se tient du 13 au 18 décembre à Paris.

Cette inscription fait partie d'un dossier national intégré élaboré à l'initiative de la Société Royale d'encouragement du cheval, ayant permis la mise en évidence des pratiques culturelles, savoir-faire et connaissances liés à la "Tbourida", en plus de sa portée sociale et de sa dimension culturelle, a indiqué un communiqué du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, département de la culture.

La 16ème session de ce comité a en outre connu l'inscription de la calligraphie arabe sur la même liste, dans le cadre d'un dossier commun soumis par l’Arabie Saoudite et d’autres pays arabes, y compris le Maroc, précise le communiqué, notant qu’il y avait eu inscription de la fauconnerie sur la liste représentative après que le groupe porteur de l’élément avait accepté l’adhésion du Qatar.

Le bilan du Maroc s'élève à 12 éléments du patrimoine inscrits sur les listes de l'UNESCO, un nombre important aux niveaux régional et africain, qui vient refléter les efforts déployés par le Royaume pour mettre en valeur son patrimoine culturel immatériel en étroite collaboration entre les départements ministériels concernés, les conseils élus et les acteurs de la société civile.


Bouillon de culture

La maison de la jeunesse s’active
 
La Coalition marocaine des assemblées des maisons de jeunesse, en partenariat avec l’Association La jeunesse pour la jeunesse et l’arrondissement  El Fida et avec le soutien du programme DAAM relevant de l’ambassade britannique au Maroc, a organisé récemment une campagne nationale visant à faire de la maison de la jeunesse un établissement de proximité, à même d’accompagner les transformations sociétales et d’oeuvrer à l’intégration des jeunes.

Cette campagne, placée sous le thème « Maison de jeunesse intégrée et intégrante », a été marquée par une rencontre qui a vu la présence du gouverneur de la préfecture Mers Sultan El Fida, de M.Simon Martin, ambassadeur de la Grande-Bretagne au Maroc, en plus des représentants d’organisations internationales, de médias et de la société civile.

La cérémonie d’ouverture de l’évènement qui a eu lieu à la maison de la jeunesse de Sidi Maarouf à Casablanca, a vu la programmation d’activités culturelles et artistiques, en plus d’une série d’hommages, et ce dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale des droits de l’Homme.


Lu 1018 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.