Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La SNEP améliore son chiffre d’affaires




La Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP) a réalisé à fin septembre 2019 un chiffre d'affaires de 705,6 millions de dirhams (MDH), en hausse de 1,2% par rapport à la même période de l'année dernière.
Cette amélioration reflète la dynamique commerciale de la SNEP durant le troisième trimestre de l'année 2019, dont le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 5,1% par rapport au troisième trimestre de l'année 2018, explique la SNEP dans un communiqué.
L'activité vinylique a poursuivi sa dynamique de croissance, avec une hausse de 4,7% des volumes vendus, qui s'établissent à 46.034 T à fin septembre 2019 contre 43.952 T pour la période antérieure, rapporte la MAP. Cette évolution reflète le regain progressif des positions concurrentielles de la SNEP au niveau du marché national de PVC et des Compounds PVC.
Après un léger recul des ventes de l'activité d'électrolyse durant le premier semestre, la SNEP a réalisé une performance positive durant le troisième trimestre de cette année, indique la société, notant que ceci a permis de maintenir les ventes des neuf premiers mois de l'année à un niveau identique à celui de l'année précédente, soit 80.710 T.
Les investissements en lien avec le projet de développement de l'entreprise se sont poursuivis au cours de ce trimestre, fait ressortir la même source, relevant qu'ils s'établissent à 62,7 MDH durant les neuf premiers mois de l'année contre 41,3 MDH pour la même période de l'année 2018.
Concernant l'état d'avancement de ce projet, visant à porter la capacité de production à 90.000 T de PVC et 75.000 T de soude, la SNEP a engagé à fin septembre 136 MDH, précise le communiqué, ajoutant que le reliquat de 111 MDH sur le budget alloué est en cours de placement de commandes. Le développement soutenu de l'activité de la SNEP et la poursuite du déploiement de son plan de développement s'accompagnent d'une maîtrise des équilibres bilanciels et d'une gestion efficace de sa trésorerie et de son BFR.

 

Libé
Mardi 26 Novembre 2019

Lu 939 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.