Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Première ministre danoise s'excuse après avoir été filmée sans masque


Libé
Lundi 6 Décembre 2021

La Première ministre danoise s'est excusée samedi, après avoir été filmée sans masque dans un magasin, contrairement aux nouvelles règles anti-Covid en vigueur, à l'aube d'une semaine difficile où elle passe devant une commission d'enquête parlementaire. La vidéo, publiée en fin de matinée par le quotidien danois Ekstra Bladet, a été prise vendredi par un passant à travers la devanture d'un magasin de vêtements du centre de Copenhague, quatre jours après le retour de l'obligation du port du masque dans certains lieux et transports publics. "C'était tout simplement un oubli, après que les nouvelles règles sont entrées en vigueur. Je m'en suis rendu compte parce qu'un citoyen m'a filmée", a rapidement réagi Mette Frederiksen sur les réseaux sociaux. "Je sais bien que ça peut arriver à tout le monde. Mais idéalement pas pour moi. Donc je le regrette évidemment et je veux à nouveau vous remercier pour tout ce que nous faisons ensemble pour contenir l'épidémie", poursuit la cheffe du gouvernement social-démocrate. L'incident tombe mal pour la Première ministre, qui doit être entendue jeudi par une commission parlementaire. Celle-ci enquête sur sa décision de faire abattre les plus de 15 millions de visons d'élevage du pays pour éviter des risques de mutation du virus responsable duCovid-19. Annoncé en urgence en novembre 2020, cet ordre s'est révélé ne pas avoir de fondement juridique à l'époque, ce qui avait déjà entraîné la démission du ministre de l'Agriculture et les excuses de Mme Frederiksen aux éleveurs, qui croyaient être légalement obligés de tuer leurs bêtes. La commission cherche désormais à savoir si la Première ministre était au courant au moment de la décision qu'aucune loi ne lui permettait de l'imposer. Mais l'affaire a pris une autre proportion quand la presse a révélé la disparition des SMS de la cheffe du gouvernement, ceux-ci ayant été automatiquement effacés par un logiciel après 30 jours, selon son cabinet pour raisons de sécurité. Le Parlement danois avait finalement adopté en urgence une loi interdisant l'élevage des visons en 2021, qui a ensuite été étendue à 2022, dévastant la filière. Jusqu'alors, le Danemark était le premier exportateur mondial de peaux de visons élevés pour leur délicate fourrure, et deuxième producteur mondial après la Chine.


Lu 1012 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS