Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Journée de la recherche scientifique s’arrête sur les réalités, les perspectives et la valorisation des ressources




La 20e édition de la Journée nationale de la recherche scientifique s’est ouverte, samedi au sein de la Faculté des sciences et techniques de Tanger, avec pour objectif de s’arrêter sur les réalités et les perspectives et de valoriser les ressources.  La journée, à laquelle prennent part plusieurs dizaines d’étudiants et d’enseignants-chercheurs représentant nombre d’établissements d’enseignement et de recherche de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a également été l’occasion de récompenser dix des meilleurs chercheurs de la région. 
Cette journée est l’occasion de valoriser la recherche scientifique, et les efforts des enseignants-chercheurs et des étudiants, ainsi que ceux fournis par les Centres de recherches au niveau national, a indiqué le secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khalid Samadi.
Elle permet de passer en revue le plan d’action du ministère, et les recherches en cours ou projetées, "ce qui ouvre la voie aux étudiants et aux professeurs souhaitant se présenter aux appels d’offres concernant les recherches en sciences exactes ou en sciences humaines", a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP.
Le secrétaire d’Etat s’est particulièrement réjoui des recherches menées au niveau des différents établissements relevant de l’Université Abdelmalek Essaâdi, "notamment dans les domaines de l’intelligence artificielle, des énergies renouvelables, l’automobile, l’aéronautique, entre autres, qui contribuent au développement du Maroc". De son côté, le président de l’Université Abdelmalek Essaâdi, Houdaifa Ameziane, a souligné que l’université "est l’un des facteurs qui canalisent la recherche scientifique", estimant qu’elle doit, de ce fait, contribuer au "boom économique extraordinaire" que connaît la région.
"C’est pour cela que nous avons mutualisé les moyens dont nous disposons, et nous avons créé deux centres: un de prototypage et un autre de plasturgie-métallurgique", a-t-il relevé, notant que ce sont des domaines "axés sur la recherche action, et l’employabilité" qui permettront aux étudiants de devenir des cadres intégrés dans ce tissu économique.
La journée a été marquée par la remise des prix à cinq enseignants-chercheurs parmi les plus actifs et cinq des étudiants les plus brillants en matière de recherche scientifique dans les divers domaines des sciences exactes et humaines.

Lundi 4 Février 2019

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com