Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La FRMF à l’heure de l’assemblée générale : Serait-ce le tournant attendu ?




La FRMF à l’heure de l’assemblée générale : Serait-ce le tournant attendu ?
C’est aujourd’hui à partir de 10 heures au Centre des conférences des travaux publics à Rabat que débuteront les travaux de l’assemblée générale de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF). Une AG qui diffère des précédentes, allant jusqu’à revêtir l’aspect d’un nouveau tournant pour le football national.
Il faut dire que ce qui accorde toute cette ampleur à cette assemblée est le départ du président Hosni Benslimane, qui avait fait savoir qu’il ne briguera pas un nouveau mandat à la tête de l’instance fédérale.
Le successeur annoncé n’est autre qu’Ali Fassi El Fihri, président du comité provisoire du FUS de Rabat. Bien entendu, depuis l’annonce du retrait de Hosni Benslimane, quelques noms s’étaient manifestés pour postuler à la présidence de la FRMF, mais tout porte à croire que ce scénario était voué d’avance à l’échec. Pour qu’une seule candidature, celle d’El Fihri, soit maintenue, qui plus est, faisant l’unanimité.
Reste à savoir maintenant si le changement serait opéré en profondeur ou seulement de personnes. Aux nouveaux dirigeants donc d’assumer pleinement leur rôle, en menant à terme les chantiers déjà ouverts, nombreux d’ailleurs, et en lançant d’autres en vue de rattraper le retard déjà accusé.
Il convient de rappeler que l’annonce de la tenue de cette assemblée générale a été faite au lendemain de la défaite du Onze national face au Gabon lors des éliminatoires combinées du Mondial et de la CAN 2010. Pourvu que les mesures qui seront prises par le nouveau bureau ne soient pas dictées par quelque déconvenue de l’équipe première. N’avoir d’yeux que pour un seul revers de la médaille devra nécessairement déboucher sur d’autres revers.
Bref, le président sortant, Hosni Benslimane, qui a tant donné au football national, avant de céder son poste a « exhorté » les membres du bureau fédéral “à rester mobilisés en vue d’apporter leur soutien à son successeur”. Il se laisse entendre que le nouveau patron, aux idées «éclairées», arrivera à la FRMF avec un programme bien ficelé et aux points «fluides». 


MOHAMED BOUARAB
Jeudi 16 Avril 2009

Lu 141 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés