Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La FCMCIS mobilisée pour une reprise de l'économie nationale




La Fédération des chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services (FCMCIS) se dit pleinement mobilisée pour une reprise de l'économie nationale et pour surmonter la crise due au Covid-19.
Lors de la réunion hebdomadaire du bureau dirigeant de la FCMCIS, tenue vendredi dernier par visioconférence, les présidents des chambres régionales ont confirmé qu'ils sont pleinement mobilisés pour accompagner les membres de leurs chambres respectives et œuvrer avec sérieux et sans relâche afin de proposer des mesures et des solutions qui contribueraient à contenir la situation et ainsi assurer une reprise de l'économie nationale, indique un communiqué de la Fédération.
Les présidents des chambres ont souligné que cette réunion se déroule dans le cadre de la mobilisation générale marquée par l'adhésion des différentes institutions et des forces vives du pays, sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI, pour faire face à l'épidémie du Coronavirus et assurer le suivi de la situation économique des différentes régions du Royaume pendant cette période difficile, a poursuivi le communiqué.
Lors de cette réunion, rapporte la MAP, les présidents des chambres ont évoqué les contraintes rencontrées par la majorité des secteurs économiques dans cette circonstance singulière, soulignant que le secteur du tourisme et les activités connexes, y compris le transport touristique, les restaurants, les cafés, le secteur de la location de voitures et les agences de voyage, ont besoin de mesures efficaces et effectives pour les soutenir à surmonter cette crise et ainsi assurer un retour progressif à la normale.
Le secteur commercial a, également, été abordé durant la réunion, d'autant plus qu'un grand nombre de commerçants ont été fortement affectés par la fermeture totale ou partielle de leurs commerces, en vertu de l'état d'urgence sanitaire, ce qui les empêchera probablement de couvrir leurs charges et d'honorer leurs obligations financières. Concernant l'essentiel des notes soumises par les différentes chambres régionales à la Fondation, il a été convenu lors de la réunion de l'élaboration d'un mémorandum national, comprenant les différentes propositions et solutions concrètes visant à aider les petites, moyennes et très petites entreprises ainsi que les différents secteurs touchés par les répercussions négatives de cette crise, en vue de le soumettre au Comité de veille économique, a conclu le communiqué.

La Banque Populaire annonce la gratuité de ses services en ligne

Dans la continuité des mesures entreprises pour protéger et soutenir ses clients, particuliers et entreprises, dans cette conjoncture exceptionnelle, la Banque Populaire offre la gratuité des opérations bancaires initiées sur ses canaux digitaux jusqu’au 30 juin 2020. Cette démarche participe à la protection et à la sécurité de tous dans le respect des recommandations sanitaires en vigueur.​ Pour les clients particuliers locaux, Marocains du monde et professionnels, les opérations de virements et transferts cash, initiées depuis le site transactionnel « Chaabi net » et l’application mobile « Pocket bank » sont proposées sans frais jusqu’au 30 juin 2020.
Pour les entreprises de toutes tailles, au-delà de la gratuité d’accès au portail transactionnel « banquepopulaireentreprise.net » ainsi qu’à la plateforme « PayDirect », les opérations de virements et transferts cash peuvent être réalisées sans frais, et ce pour la même période. « PayDirect » étant un service permettant le paiement en ligne des droits de douane et les frais liés aux opérations de commerce extérieur.
Par ailleurs, et afin de faciliter l’accès à ses services en ligne, la banque a produit des capsules didactiques, en arabe et en français, qui feront l’objet d’une large diffusion. A travers la gratuité de ses services à distance, le groupe BCP, fidèle à ses valeurs de proximité, d’écoute et de solidarité, entend renforcer sa présence auprès de ses clients, en leur garantissant la continuité de ses prestations, dans le respect des consignes sanitaires et autres directives des autorités nationales dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Le plafond des paiements sans contact relevé à 400 DH sur les TPE du CMI

Le centre monétique interbancaire (CMI) a relevé de 200 à 400 DH le plafond des paiements sans contact sans saisie du code sur ses terminaux de paiement électronique (TPE). Le rehaussement de ce plafond, effectif depuis fin avril, constitue une étape supplémentaire pour protéger la santé des consommateurs et des commerçants durant cette période de crise sanitaire du nouveau coronavirus (covid-19), précise le CMI sur son site web. Depuis le début de cette crise, le paiement par carte bancaire en mode sans contact fait partie intégrante des mesures barrières conseillées lors de ses achats, indique la même source, soulignant que ce relèvement vise à accompagner davantage ces mesures de prévention et sécuriser l'acte de paiement.

Mardi 5 Mai 2020

Lu 792 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif