Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Commission d'aide à la production des œuvres cinématographiques dévoile la liste des films bénéficiaires

L’enveloppe allouée est de l’ordre de 19,9 millions DH pour la fiction et 4,25 millions DH pour les documentaires





La Commission d'aide à la production des œuvres cinématographiques a dévoilé la liste des projets de films qui bénéficieront des avances sur recettes à l'issue de sa 2ème session au titre de l’année 2019, qui s'est déroulée du 22 au 27 juillet.
Lors de cette session, tenue sous la présidence de Mme Fatema Loukili, la Commission a examiné 22 projets de long métrage, 4 projets de court métrage et 3 projets de contribution à l’écriture de scénario pour l’avance sur recettes avant production, ainsi que 5 films de long métrage et 6 films de court métrage pour l’avance sur recettes après production, indique dimanche un communiqué de la Commission. 
Dans la catégorie des documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraouis hassanis, la Commission a examiné 12 projets candidats à l’avance sur recettes avant production et un seul projet candidat à l’avance sur recettes après production, ajoute la même source. 
Au terme de ses délibérations, tenues en présence des membres de la Commission, Bahaa Trabelsi, Sonia Terrab, Nezha El Hadmari, Rachida Fakri, Souad Bennani, Majoudouline El Alami, Charafddine Zine Elaabidine, Abdennaji Mirani, Azzedidine Hachimi Idrissi et Abdelkhalak Sakhi, la Commission tient à déclarer que l’ensemble des 53 projets ont été examinés avec soin et la plupart d'entre eux sont dignes d’intérêt, poursuit le document.
Toutefois, signale le communiqué, et compte tenu de la contrainte budgétaire qui s'élève à 19,9 MDH pour la fiction et 4,25 MDH pour les documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraouis hassanis, seuls 20 projets ont été retenus. Dans la catégorie des projets de films de fiction, l'avance sur recettes avant production est accordée aux projets de films de long métrage "Samba Do Maazouz" de Karim Hicham Ayouch (4,5 MDH), "Un couple heureux" de Hicham Lasri (4,35 MDH), "Fatema", de Mohamed Tazi (4,25 MDH), "Le Tampon" de Rachid Ouli (3,8 MDH), ainsi qu'aux projets de film de court métrage "Le Stylo Rouge" d’Abdellatif Nassib (200.000 DH) et "Orgasme" de Dalal Tantaoui El Araqi (150.000 DH).
S'agissant de l'avance sur recettes après production, elle est octroyée aux longs métrages "Otage" de Mehdi El Khaoudy (1,2 MDH) et "Tarantella" de Rabii El Jawhari (700.000 DH), et aux courts métrages "Les enfants des sables" d'El Ghali Graimiche (200.000 DH), "Dreamland" d'Ali Benjelloun (150.000 DH) et "Un mot" de Mia El Rakka (100.000 DH), précise le document.
En ce qui concerne la contribution à l’écriture de scénario, un montant de 100.000 DH est accordé au film de long métrage "Le vent du sud" de Hassan Rhanja, alors que pour la contribution à la réécriture de scénario le même montant sera alloué à deux films de long métrage, à savoir "Des divorcées de Casablanca" d'Abdelilah Hamdouchi et "Des jours difficiles" de Youssef El Fadil, fait savoir la Commission. 
Elle souligne, par ailleurs, que pour ce qui est des documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraouis hassanis, l'avance sur recettes avant production concerne le documentaire intitulé "Sabots de cheval" de Malika Maalainine (950.000 DH), "Jalwa" de Rachid Kasmi (920.000 DH), "Dafair Al Harair" de Hiba Chaari (900.000 DH) et "Trig Lbaryan" de M’barek Largo (700.000). L'avance sur recettes après production est accordé au documentaire "Compagnon de survie" d'Ahmed Bouchalgua (730.000 DH), tandis que pour la contribution à la réécriture de scénario, un montant de 50.000 DH est octroyé au documentaire "Addahab Al Abyad Fi Almohit Al Asfar" de Bouanane Zerouali, relève le communiqué.

Libé
Mardi 30 Juillet 2019

Lu 862 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.