Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Chine en deuil après le décès de l'ex-président Jiang Zemin


Libé
Jeudi 1 Décembre 2022

Sites de médias d'Etat et applications mobiles en noir et blanc, drapeaux en berne sur les bâtiments officiels à Pékin, hommages fleuris dans sa ville natale : La Chine est en deuil jeudi, au lendemain du décès de l'ex-président Jiang Zemin.


Au pouvoir de 1989 à 2003, Jiang Zemin est décédé mercredi à l'âge de 96 ans, d'une leucémie et d'une défaillance de plusieurs organes, ont indiqué les médias d'Etat, en précisant que les préparations des funérailles avaient commencé.


Dans sa ville natale de Yanghzou et non loin de là à Shanghai, des fleurs avaient été déposées en hommage tandis qu'un important dispositif policier était en place près de l'hôpital où il serait décédé, ont constaté des journalistes de l'AFP.


Vers 12H45 (04H45 GMT), un convoi de véhicules est parti de l'hôpital, avec à sa tête une voiture portant sur son capot ce qui semblait être une couronne de fleurs jaunes. Le convoi s'est ensuite dirigé vers l'aéroport de Hongqiao.


Une heure plus tôt, la police avait ordonné aux passants de quitter le carrefour près de l'hôpital, alors qu'une foule de badauds s'y étaient rassemblés, vêtus de vêtements de couleur sombre et portant des masques.


Des photos envoyées à l'AFP par un riverain ont montré un groupe de personnes alignées sur le trottoir et portant des chrysanthèmes.
L'une d'elles portait une banderole disant "Fais un bon voyage, vieux camarade de classe".
Des agents avec des vestes jaunes étaient présents le long de la route, certains ayant également pris position sur les hauts bâtiments surplombant l'autoroute près de là.


Un habitant du quartier a raconté à l'AFP avoir reçu l'annonce surprise, mercredi soir, que l'école de son enfant serait fermée le lendemain pour "des raisons de circulation".


Il a ajouté avoir été interdit de sortir de son complexe résidentiel avant jeudi 17H00 et avoir reçu l'ordre de fermer toutes ses fenêtres, sans qu'aucune raison ne soit spécifiée.

Mercredi, les médias d'Etat avaient annoncé que le comité de préparation des funérailles de Jiang Zemin avait été formé, avec à sa tête l'actuel président, Xi Jinping.


Aucune date n'a été donnée pour l'événement, qui devrait avoir lieu à Pékin.

Les Chinois restent partagés quant à l'héritage laissé par Jiang Zemin.


Si nombre d'entre eux se souviennent d'un dirigeant jovial et plein d'humour, ayant apporté un vent d'air frais à une direction communiste souvent étriquée, d'autres n'oublient pas que, sous son mandat, la corruption, les inégalités et la répression des militants politiques ont nettement augmenté.


Une fois à la retraite, il a toutefois été vu avec tendresse par ses fans chinois des générations Y (nés entre le début des années 1980 et la fin des années 1990) et Z (fin des années 1990 à 2010), qui s'appelaient eux-mêmes les "fidèles du crapaud", fascinés par sa contenance rappelant le batracien et ses manies excentriques.


En l'espace d'une heure mercredi, plus d'un demi-million de personnes avaient commenté une publication de la chaîne étatique CCTV annonçant le décès sur la plateforme Weibo (l'équivalent chinois de Twitter).

Beaucoup désignaient l'ancien leader comme "grand-père Jiang".

Jeudi, des photos partagées sur les réseaux sociaux ont montré les murs de son ancienne maison à Yangzhou jonchés de bouquets de fleurs, certaines personnes s'inclinant par respect en les déposant.


Une fleuriste située à proximité a confié à l'AFP avoir reçu plus de 100 commandes de personnes souhaitant rendre hommage à l'ex-dirigeant, y compris de Chinois habitant dans d'autres villes et souhaitant les faire livrer grâce à des applications mobiles.


Et "on n'est pas ceux ayant reçu le plus de commandes", a-t-elle ajouté, "certaines boutiques en ont reçu plusieurs centaines!"

CCTV a indiqué mercredi que les drapeaux seraient en berne sur certains bâtiments du gouvernement jusqu'aux funérailles.


Les médias d'Etat et entreprises publiques avaient eux basculé leurs sites internet en noir et blanc, de même que certaines applications comme Alipay, Taobao ou encore McDonald's.

Le président russe Vladimir Poutine a été l'un des premiers dirigeants étrangers à rendre hommage à Jiang Zemin, un "ami sincère" de la Russie et "un homme d'Etat exceptionnel".


Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a lui qualifié M. Jiang de "défenseur inébranlable de l'engagement international" de son pays, et a loué sa "chaleur humaine" et son "ouverture d'esprit".


Lu 1598 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS