Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Bourse de Casablanca clôture le mois d'août en baisse

L'indice "Loisirs et hôtels" poursuit sa dégringolade, accusant une baisse de 15,96%




Après trois mois de hausse consécutifs, la Bourse de Casablanca a achevé le mois d'août 2020 en baisse, ses deux principaux indices, Masi et Madex, cédant respectivement 0,91% et 0,88%.

Au terme des 18 séances de ce mois, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a cumulé 10.134,8 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, s'est chiffré à 8.237,14 points.

Dans ces conditions, les performances "Year-To-Date" (YTD) de ces deux baromètres se trouvent placées à -16,74% et -16,96% respectivement.

S'agissant des indices internationaux, le FTSE CSE Morocco 15 et le FTSE Morocco All-Liquid, ils ont cédé 0,37% à 9.038,45 points et 0,65% à 8.720,80 points, respectivement, soit des variations de -16,6% et -17% depuis le début de l'année, rapporte la MAP.

L'indice de référence Environnement, social et gouvernance (ESG) "Casablanca ESG 10", s'est, quant à lui, replié de 1,27% à 766,87 points.

Côté secteurs, l'indice "Ingénieries et biens d'équipement industriels" (+57,24%) a réalisé la meilleure performance mensuelle, porté notamment par l'envolée de l'opérateur dans les métiers de la chaudronnerie lourde et la construction métallique Delattre Levivier Maroc (+101,93% à 46,06 DH). Stroc Industrie a pris, pour sa part, 10,02% à 14,27 DH.

Le secteur des "Mines" a avancé, quant à lui, 6,99%, boosté par la société Métallurgique d'Imiter (+8,74%), Managem (+8,06%) et Minière Touissit (+4,79%).

A la hausse également, le secteur des "Matériels, logiciels & services informatiques" a affiché un gain de 4,47%, les hausses de IB Maroc.com (+8,87%), HPS (+8,51%), Involys (+2,44%) et S2M (+0,28%) ayant compensé les pertes accusées par Microdata (-4,86%), M2M Group (-1,77%) et Disway (-0,37%).

Parmi les hausses de ce mois figurent également les secteurs "Sociétés de portefeuilles-holdings" (+3,63%), "Sociétés de placement immobilier" (+1,85%), "Industrie pharmaceutique" et "Agroalimentaire/production" (+1,75% chacun).

A l'opposé, l'indice "Loisirs et hôtels", l'un des secteurs les plus impactés par la crise du nouveau coronavirus (Covid-19), poursuit sa dégringolade, accusant une baisse de 15,96% (50,59% depuis le début de l'année).

Le secteur immobilier a perdu, quant à lui, 11,34%, affaibli par son trio Alliances (-21,13%), Résidences Dar Saada (-11,56%) et Douja Prom Addoha (-8,26%).
La capitalisation boursière s'est chiffrée en août à près de 524,67 milliards de dirhams (MMDH), tandis que le volume global s'est établi à plus de 1,09 MMDH.

Aux valeurs individuelles, les meilleures performances ont été signées par Delattre Levivier Maroc (+101,93%), Stokvis Nord Afrique (10,02%), IB Maroc.com (8,87%), SMI (+8,74%) et HPS (+8,51%).
A la baisse, Alliances, Risma, Salafin et Résidence Dar Saada ont cédé respectivement -21,13%, -15,96%, -13,98% et -11,56%.

Pour leur part, les valeurs Attijariwafa Bank, Cosumar, Itissalat Al-Maghrib, Managem et Label Vie ont été les plus actives du mois, avec des parts respectives de 18,9%, 13,3%, 10,91%, 8,25% et 8,14%.
 

REIM Partners cède 30% de son capital à CFG Bank

La banque marocaine CFG Bank a acquis une participation de 30% du capital de REIM Partners qui a été agréée, récemment par l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), pour l'exercice de l'activité de société de gestion d'Organisme de placement collectif immobilier (OPCI).

"A travers ce partenariat, REIM Partners et CFG Bank entendent développer une structure de gestion de référence d'immobilier locatif au travers d'OPCI, avec des stratégies adaptées aux besoins de leurs investisseurs, partenaires institutionnels, industriels ou particuliers disposant d'un patrimoine immobilier à gérer et à développer", indique REIM Partners dans un communiqué.

Fondée en 2013, REIM Partners est forte d'une équipe d'une vingtaine d'experts aux compétences transversales bénéficiant d'une double expertise en investissement et en gestion d'actifs immobiliers. Elle gère actuellement un portefeuille de près de 5 milliards de dirhams composé de 29 actifs répartis à travers 15 villes du Royaume et détenu par la foncière Aradei Capital.

Pour sa part, CFG Bank a construit depuis 2011 une équipe experte en gestion d'actifs immobiliers professionnels locatifs. Elle gère aujourd'hui un portefeuille d'actifs de près de 1 milliard de dirhams coté à la Bourse de Casablanca via la foncière Immorente Invest, première foncière cotée depuis mai 2018.

Libé
Dimanche 6 Septembre 2020

Lu 397 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.