Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La 9ème édition de l’“Eté des Oudayas” dédiée à feu Hassan Mégri




Et de neuf pour le Festival international des arts et de la culture «Eté des Oudayas». Cette édition, organisée notamment par le Comité national de la musique (membre du CIM/partenaire officiel de l’UNESCO), se tiendra du 27 au 30 juillet courant et sera dédiée à feu Hassan Mégri, décédé récemment.
Cette édition dont les activités se dérouleront dans le site historique de Kasbah des Oudayas, verra la participation d'une pléiade d’artistes de renom dont Abdelati Amanna et Abdelali El Ghaoui, qui seront accompagnés par l’orchestre du maestro Charqani. 
Au deuxième jour du festival, le public aura le plaisir d’apprécier la musique hassanie avec l’artiste Batoul Merouani qui recevra le Trophée Al Farabi, indique un communiqué des organisateurs. Son concert sera suivi par celui de l’artiste Hadda Ouakki à qui le festival rendra un vibrant hommage en lui remettant la Fibule d’or. Au troisième jour, ce sera le tour du virtuose du qanoun Furat Kaddouri, invité d’honneur de cette édition. Cette soirée sera rehaussée par la présence de la soprano Samira Kadiri.
Enfin, le public aura rendez-vous avec l’artiste Saida Fikri, dont la longue carrière sera récompensée par le Prix Mégri de la World Music. En clôture, Sami Ray enchantera le public de la Kasbah des Oudayas.
Par ailleurs, des médailles seront remises à des personnalités ayant contribué à l’épanouissement du champ artistique et culturel marocain. Il s’agit du Dr Mustapha Mchich Alami, de l’artiste Abdesslam Khalloufi et du musicologue Mohamed El Medlaoui. 
 

Mustapha Elouizi
Jeudi 25 Juillet 2019

Lu 1037 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.