Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’intégration de la dimension environnementale dans les programmes des collectivités territoriales




L’intégration de la dimension environnementale dans les programmes des collectivités territoriales
Le coup d'envoi a été donné, samedi à Guelmim, à une rencontre régionale de formation sur la deuxième phase du "Programme d’intégration de la dimension environnementale dans les programmes des collectivités territoriales, des associations de la société civile et des établissements scolaires".
Lancé au profit d’un nombre d’élus et d’acteurs associatifs locaux, le programme est le fruit d’une convention de partenariat entre la Ligue amazighe des droits de l'Homme et le secrétariat d'Etat chargé du Développement durable, avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Il s’inscrit dans le cadre d’un projet portant sur le soutien aux initiatives de la société civile relatives aux questions climatiques.
S’exprimant à cette occasion, le directeur régional de l’environnement, Mohamed Ait Attou, a mis en avant l’adoption par le Maroc d’un modèle de développement basé sur le respect de l’environnement et l’exploitation responsable des ressources naturelles, notant que les chantiers structurants, lancés par SM le Roi Mohammed VI, visent notamment à favoriser l’efficacité énergétique et à soutenir le processus du développement durable.
A ce propos, il a fait savoir que la stratégie régionale de l’environnement et du développement durable de Guelmim-Oued Noun (2019-2020) est en cours d’élaboration, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement durable, validée par le Conseil du gouvernement en juin 2017.
Selon M. Ait Attou, la future stratégie de Guelmim-Oued Noun permettra de mettre à jour et d’élaborer un rapport régional, ainsi qu’un plan d’action pour la qualification écologique en vue d’accompagner le plan de développement régional et les programmes d’action des collectivités territoriales et du conseil provincial.
Il s’agit notamment de promouvoir l’approche participative et d’œuvrer à la réalisation de plusieurs projets environnementaux qui répondent aux besoins de la population et contribuent à l’amélioration de sa situation.
Le programme de cet évènement comporte également des visites à des projets écologiques dans la province de Guelmim.

Mardi 7 Mai 2019

Lu 872 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com