Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


L'artiste Paula Comitre met le feu sur les planches du Théâtre Mohammed V


Libé
Jeudi 24 Mars 2022

La nouvelle étoile montante du flamenco contemporain, Paula Comitre, a présenté, mercredi au Théâtre Mohammed V à Rabat, sa nouvelle production "Cuerpo Nombrado", une réflexion en mouvement sur les subtilités et le potentiel du corps sensible comme moyen de transmission.

 Organisée par l'Instituto Cervantes de Rabat, en collaboration avec le ministère de la Culture et l’ambassade d’Espagne au Maroc, cette manifestation artistique s’inscrit dans le cadre de l’organisation du Congrès mondial de flamenco, initié à l'occasion du 30ème anniversaire de la création de l'Instituto Cervantes, à travers la présentation d’une panoplie de spectacles et d’activités autour de la thématique commune "La palabra : Africa", dans les villes de Casablanca, Fès, Marrakech, Rabat, Tanger et Tétouan.

Accompagnée du chanteur du flamenco Antonio Campos Muñoz et du guitariste José Luis Medina, Paula Comitre a choisi de casser les stéréotypes et d'innover à sa manière un art qui représente la voix et l'esprit de l'Andalousie.

En prise avec le public, la danseuse s’est affirmée comme une star du "zapateado", mitraillant les planches du théâtre aux rythmes de la guitare, réunissant impatience et colère avec un style alternant références classiques et clins d'œil au contemporain.
 
 Avec "Cuerpo nombrado", Comitre parcourt différents palos (formes) du flamenco, soutenu par le chant et la guitare, tout en manipulant avec une grande maîtrise l’éventail, les castagnettes et la fameuse danse de châle.

Elle traverse la scène avec grâce, tout en frappant des pieds et glissant sur le sol, créant ainsi une atmosphère qui épate et rend joyeux un public venu en masse.

Dans son spectacle, la danseuse fusionne la sensibilité du flamenco et de la danse contemporaine, deux disciplines en apparence sans liens l’une avec l’autre.

A travers une série d’extraits où le chant et la guitare soutiennent les chorégraphies, ces trois disciplines entrent en jeu pour créer une atmosphère personnelle qui fera vivre et percevoir au spectateur les différentes sensations évoquées par ce langage.

Paula Comitre a su apporter la preuve de son talent dans une salle bouillante où la jeune danseuse s’est affirmée comme une véritable show woman avec des numéros scandés de saluts et d’applaudissements.

Née à Séville en 1994, Paula Comitre a poursuivi ses études au Conservatoire professionnel de danse de Séville "Antonio Ruiz Soler". Elle a intégré plus tard le Centre de danse andalou (CAD). En 2013, elle rejoint le Ballet flamenco de Andalucía sous la direction de Rafaela Carrasco, avec lequel elle participe aux principaux festivals dans les théâtres nationaux et internationaux avec les spectacles En la memoria del Cante, Imágenes et Tierra-Lorca Cancionero Popular.

En 2016, elle rejoint la compagnie de David Coria et Rafaela Carrasco avec laquelle elle participe à la production de spectacles tels qu’El Encuentro et Nacida Sombra.En 2019, elle a été finaliste au Concurso Internacional de Cante de las Minas et, un an plus tard, elle a participé à la première du spectacle Fandango de David Coria & David Lagos. En février 2020, elle a présenté son premier spectacle solo Cámara abierta au XXIVe Festival de Jerez, remportant le prix de Revelaciónl du festival. En septembre de la même année, elle remporte le Giraldillo Revelación correspondant à la Biennale de Seville 2020.

Bouillon

Inauguration
 
Le président du conseil d'arrondissement de Maârif, Abdessadek Morchid, a annoncé l'inauguration ce samedi du complexe culturel "Mohamed Zefzaf".

Lors d'une conférence de presse tenue mercredi, M. Morchid a indiqué que la cérémonie d'inauguration de ce complexe aura lieu à l'occasion du lancement d'activités culturelles d'envergure au niveau de l'arrondissement de Maârif.

Il a ajouté que ce complexe, construit dans les années 50, sera inauguré après la fin des travaux de restauration et d'aménagement entamés en 2015.
 
Signature
 
Le poète, écrivain et journaliste Abdelhak Najib, a présenté et signé, mercredi à la Villa des Arts de Casablanca, son nouveau recueil de poésie "Le soleil au cœur des hommes", paru aux éditions Orion.

Ce recueil de poésie est un hymne à l'art majeur qu'est l'Alchimie et un voyage initiatique qui vient approfondir le propos philosophique d'Abdelhak Najib.

"Ce recueil emprunte son intitulé à l'Alchimie, un univers qui me touche profondément", a indiqué M. Najib dans une déclaration à la MAP, lors de la cérémonie de présentation et de signature de ce recueil, organisée par la Fondation Al Mada.

D'un recueil poétique à l'autre, il affirme poursuivre son exploration de la vie et de ses mystères. "C'est ma manière de chercher ma pierre philosophale", a-t-il souligné.
Que ce soit pour ses recueils de poésie, ses essais philosophiques ou encore son œuvre romanesque, Abdelhak Najib, toujours en quête de l'essentiel, explique qu'il continue à faire le récit du voyage qui mène l'homme vers lui-même et vers la lumière.
 
Exposition
 
Une exposition d'oeuvres artistiques réalisées par des enfants à handicap mental se tient, du 21 au 26 mars courant à la Galerie Mohamed Kacimi à Fès, à l’initiative de la Fondation Prince Moulay Abdellah-Espace Amal pour les enfants aux besoins spécifiques.
Placée sous le signe "Art audacieux", cette exposition, organisée en partenariat avec la Direction régional de  la culture de Fès-Meknès et l’Association "Mafatih Rahma", donne à voir une panoplie de tableaux et propose des toiles réalisées par un groupe d'enfants et de jeunes qui bénéficient des services de la Fondation, à travers lesquels ils expriment leur vision de leur entourage, de la nature et de la vie en général.


Lu 1019 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira