Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’article 94 du Code de la route mis en veilleuse

Le respect du passage des piétons a duré le temps d’une campagne




En plein mois de décembre dernier, traverser en dehors des passages piétons dans le plus beau pays du monde ou du moins dans les axes de ses grandes villes était passible d’une amende qui tournait entre 20 et 50 dirhams, gentiment arrondie à 25 DH en guise de forfait. Cette mesure qui trouvait sa raison dans une loi existante quelque sept ans auparavant mais jamais appliquée, s’inscrivait dans une visée, à savoir celle de réduire le nombre de tués sur les routes au regard d’une traversée des voies de tous les dangers qui rivalisait en haut du classement avec une autre cause de mortalité, la vitesse.
Cette campagne de sensibilisation et l’application -effective- de l’article 94 du Code de la route avaient, semble-t-il, commencé à porter leurs fruits. C’est ainsi que pour un instant seulement, l’on constata -merci aux contraventions et autres procès-verbaux dressés aussi bien aux piétons qu’aux conducteurs- ô miracle, que la courtoisie se frayait petit-à-petit son bonhomme de chemin sur nos routes. L’application de la loi pour autant, fût-elle désagréablement incompréhensible auprès de ceux qui la subirent, d’un comportement battant neuf sur la voie publique, offrait néanmoins une nouveauté sécuritaire bienfaisante aussi bien pour les bipèdes des routes qu’aux deux, quatre roues et plus.     
Si d’aucuns ont raillé ce phénomène à travers les réseaux sociaux (un cinquième pouvoir souvent bien salutaire pour enrayer bien des situations), d’autres par contre le défendaient bec et ongles car ils s’y retrouvaient amplement. Ces contraventions de la nouvelle ère nourrissaient le débat et vas-y que je me pavane çà et là pour expliquer les bienfaits de ces nouvelles mesures ou tout leur contraire. L’ambiance était bon enfant… Euh enfin, presque et prêtait même à rire tant on misa sur l’humour comme souvent d’ailleurs, ici-bled dès lors que l’apparition d’un nouveau phénomène venait bousculer l’ordre des choses.
Cela étant, quelque six mois plus tard la question taraude bien des esprits au débriefing, qu’en est-il advenu de tout ce remue-ménage ? Rien de nouveau sous le soleil car de ce passé récent s’éloignant à mesure qu’un peu d’eau d’oued coule sous nos ponts mités, on est revenu à la normale comme si de rien n’était et surtout comme on sait si bien faire chez-nous. De contraventions, il n’en est plus question, de passage clouté, il n’est plus de piéton respecté et la courtoisie? ben faudra revenir à la prochaine campagne de sensibilisation. Cela tient de la fameuse fable à Perrette, la laitière et le pot de lait -suivez d’autres regards- mixée à la marocaine, cela nous donne ‘’instead’’ adieu veau, vache, cochon, couvée du : à jamais sur nos voies l’article 94 du Code de la route.
Un exemple vivant à Casablanca. Sur l’avenue des FAR au niveau d’un grand édifice de luxe hôtelier de surcroît toujours en construction, on a inversé le sens de deux rues pour soi-disant désengorger la circulation du centre-ville.
Malheureusement, laxisme et bêtise aidant, on a supprimé des feux de signalisation et laissé justement le passage piéton. Eh ben ! Connaissant le civisme et la courtoisie des automobilismes casablancais, allez traverser ! Cela relève de l’exploit ! Sinon au vu de la cacophonie régnante en ces lieux, c’est aussi simple que cela, du circulez il n’y a rien à voir !

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 9 Mai 2018

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés