Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'alliance stratégique entre le Maroc et les Etats-Unis célébrée à Washington


Libé
Jeudi 2 Mai 2024

L'alliance stratégique et le partenariat multidimensionnel entre le Maroc et les Etats-Unis ont été célébrés mercredi à Washington à l'occasion de l'annonce de l'inclusion de la Légation américaine de Tanger dans la liste annuelle du National Trust for Historic Preservation des onze sites historiques américains les plus en danger.

Intervenant lors d'une cérémonie organisée à cette occasion au siège du département d'Etat, le secrétaire d'Etat adjoint américain pour la Gestion et les Ressources, Richard Verma, a souligné que la Légation américaine de Tanger est un puissant symbole des liens de longue date unissant les Etats-Unis et le Maroc.

Le responsable américain, qui a mis en avant l'importance de préserver ce site historique, a affirmé que l'inclusion de la Légation américaine de Tanger dans la liste des sites historiques les plus en danger permettra de mobiliser le financement nécessaire pour sa préservation en faveur des générations futures d’Américains, de Marocains et de visiteurs du monde entier.

De son côté, l'ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Youssef Amrani, a souligné l'engagement du Royaume à préserver ce site emblématique qui reflète "la relation unique, profonde et historique" entre les deux pays.

"A ce jour, nous continuons de partager le plus long traité d'amitié ininterrompu des Etats-Unis et notre alliance ne cesse de se renforcer au fil du temps, grâce au leadership et à l'engagement constant en faveur d'un partenariat stratégique exprimé au plus haut niveau par Sa Majesté le Roi Mohammed VI", a affirmé l'ambassadeur.

La Légation américaine de Tanger représente les valeurs d'ouverture, de coexistence et de dialogue partagées par les deux pays, a relevé le diplomate, ajoutant qu'en tant que seul monument historique national américain situé dans un pays étranger, ce site est "une institution qui non seulement reflète la profondeur de notre riche histoire, mais continue également de contribuer activement à la scène culturelle dynamique dans l'ancienne médina de Tanger", a noté M. Amrani.

L'ambassadeur, qui s'est dit convaincu que ce site continuera de jouer un rôle important "comme centre culturel américain au Maroc et symbole de notre amitié durable", a indiqué que dans le cadre des relations distinguées entre Rabat et Washington, les liens humains "sont notre plus grand atout et peuvent être un moteur de croissance".

Pour sa part, la directrice du Fonds pour la Conservation des Trésors diplomatiques des Etats-Unis à l'étranger, Andrea Cochrane Tracey, a annoncé une levée de fonds de 10 millions de dollars pour la restauration et la préservation de la Légation américaine de Tanger, rappelant que le Maroc a été le premier pays à reconnaître l'indépendance des Etats-Unis en 1777.

Quant à la présidente et directrice générale du National Trust for Historic Preservation - importante institution américaine de protection du patrimoine -, Carol Quillen, elle a fait remarquer que ce site reflète les liens profonds qui existent entre les Etats-Unis et le Maroc.

Dans un message vidéo à cette occasion, l'ambassadeur William H. Moser, directeur du Bureau des Opérations immobilières à l'étranger du département d'Etat, a souligné, lui, l'importance de mobiliser les fonds nécessaires pour la préservation de ce lieu hautement riche en symboles.

De son côté, l'ambassadeur américain au Maroc, Puneet Talwar, a mis en avant, dans un message similaire, le partenariat multidimensionnel solide entre son pays et le Royaume, notant que le Maroc est le seul pays africain lié aux Etats-Unis par un accord de libre-échange.

Marquée par la présence de plusieurs responsables du département d'Etat américain, cette cérémonie a été l'occasion de passer en revue le rôle joué par la Légation américaine de Tanger et de mettre en relief la force des relations entre Rabat et Washington.

Offert par le Sultan marocain Moulay Slimane au gouvernement américain en 1821, le bâtiment abritant la Légation américaine de Tanger est situé au coeur de l’ancienne médina de Tanger. Ce site historique fut témoin de nombreux événements importants dans l'histoire américaine, marocaine et mondiale, notamment la négociation du Traité de Cap Spartel, l'une des premières conventions internationales signées par les Etats-Unis, ainsi que les accords conclus avec le Maroc pour faciliter la navigation et le commerce.


Lu 271 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    





Flux RSS
p