Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’agence de voyages incriminée sévissait sans licence : Des ressortissants marocains arnaqués en Espagne




L’agence de voyages incriminée sévissait sans licence : Des ressortissants marocains arnaqués en Espagne
Plus de 1.200 Marocains ont été victimes d’une vaste opération d’escroquerie d’une agence de voyages dans la localité de Salt en Catalogne. Voulant rentrer au pays, comme à l’accoutumée, à chaque été, à l’instar des autres Marocains installés à l'étranger pour passer leurs vacances,  ils avaient déboursé à cette agence les billets d’avion pour leurs vacances au Maroc.
Les médias espagnols, qui ont rapporté cette information, indiquent que les victimes de cette escroquerie  sont au nombre de 1500 qui avaient acquis, via une agence de voyages dans la localité catalane de Salt, des billets d’avion de la compagnie aérienne « RifJet», datant de fin juin, entre Gérone et Nador. Quelle ne fut leur surprise quant ils ont découvert l’annulation de leurs vols. Attirés par les prix proposés par cette agence via Internet qui défient toute concurrence, les familles marocaines  n’avaient en aucun moment eu la puce à l’oreille.
Pour mettre au clair cette affaire, la police catalane qui a reçu des plaintes des victimes a ouvert une enquête.
Selon la Direction générale de tourisme, Rifjet n'était pas inscrite dans le registre d'agences de voyages pour avoir une licence en bonne et due forme, condition pour opérer en Catalogne. Les dizaines de vols inexistants qu'a vendus l’agence à Gérone,  Barcelone et à Palma de Mallorca à destination ont été illégaux, en opérant  sans autorisation.  De ce fait, les victimes auront des difficultés à récupérer leur argent, a souligné la Direction générale de tourisme.
Dans pareil cas, le directeur de l’Agence catalane de consommation a indiqué que  les agences légales disposent d’une enveloppe qui peut aller de 60 mille  jusqu’à 180.00 euros, pour rembourser les voyageurs victimes.
Ce n’est pas la première fois que des ressortissants marocains établis en Catalogne sont victimes d’une escroquerie de ce genre. Durant l’été 2007, près de 4.500 personnes, en majorité des Marocains, avaient acquis de faux billets d’avion entre Barcelone et Nador, via Internet, mais une fois à l’aéroport, les voyageurs ont été surpris d’apprendre que leurs billets ne correspondaient à aucun vol en partance pour le Maroc.

LARBI BOUHAMIDA
Vendredi 10 Juillet 2009

Lu 996 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés