L'Université d’Ottawa rend hommage à Al Quaraouiyine


Libé
Jeudi 12 Mai 2022

La prestigieuse Université canadienne d’Ottawa a rendu hommage, mercredi, à Al Quaraouiyine de Fès, considérée comme la plus ancienne université au monde encore en activité.

Dans le cadre de la célébration cette année du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Canada, le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont, et l’ambassadeur de SM le Roi au Canada, Souriya Otmani, ont procédé, dans l'enceinte de l’université canadienne, à la pose et au dévoilement d’une plaque commémorative en hommage à l’Université Al Quaraouiyine qui a été fondée en 859, par Fatima Al Fihriya.

Mme Otmani a remercié, à cette occasion, le recteur de l’Université d’Ottawa, pour "la collaboration exceptionnelle" avec la mission diplomatique marocaine, en vue de marquer avec éclat les 60 ans de relations diplomatiques et de coopération multiforme, particulièrement dans le domaine de l’enseignement supérieur.

"Bien que la pose de la plaque commémorative en hommage à l’Université Al Quaraouiyine soit un geste hautement symbolique, il n’en reste pas moins une référence aujourd’hui dans la capitale nationale du Canada à l’une des figures de proue du patrimoine culturel historique national et mondial, qui bénéficie comme tant d’autres édifices historiques des villes impériales marocaines, de la bienveillance toute particulière de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui fait de leur sauvegarde et de leur mise à niveau une priorité nationale”, a indiqué la diplomate.

Ce geste met aussi en exergue “l’excellence des liens d’amitié et de coopération" que le Maroc et le Canada entretiennent depuis toujours, mais aussi le rôle crucial que jouent les établissements d’enseignement supérieurs et autres, dans l’acquisition des connaissances, le développement et la diffusion des savoirs, la réflexion, la pensée critique et l’épanouissement individuel, la recherche, la communication et le dialogue, a-t-elle ajouté.

Le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa s’est, quant à lui, félicité d’accueillir quelque 800 étudiants marocains sur les 10.000 étudiants internationaux que compte l’université, soulignant que ce nombre est à la hausse à la faveur notamment du programme d’exonération des frais d’inscription consentis par son université à l’intention des étudiants francophones et anglophones.

M. Frémont s’est déclaré très satisfait des nombreux partenariats scientifiques, et de mobilité professorale et estudiantine en vigueur entre l’Université d’Ottawa et plusieurs grandes universités marocaines dont il a, au passage, salué “l’excellent développement et la bonne évolution”. Il a aussi plaidé pour un renforcement et une densification de cette coopération académique, faisant valoir qu’elle profiterait mutuellement aux deux pays.

Devant un parterre de diplomates, universitaires, représentants des institutions marocaines au Canada, et étudiants de l’Université d’Ottawa, Mme Aziza Chaouni, professeur d’architecture à l’Université de Toronto, a procédé, en mode virtuel, à une présentation détaillée, illustrée par des images, de l’architecture et des différentes fonctionnalités de l’Université Al Quaraouiyine.

Mme Chaouni, native de Fès, connaît les moindres recoins de cette prestigieuse institution pour avoir supervisé les travaux de rénovation de l’édifice il y a quelques années.

Par ailleurs, l’ambassadeur de SM le Roi et le vice-recteur aux affaires internationales et à la francophonie de l’Université d’Ottawa, Sani Yaya, ont annoncé l’octroi par les deux parties, à l’un des étudiants marocains en master, d’une bourse unique d’un montant de 10.000 $.
Une réception a été ensuite offerte pour l’occasion par l’ambassade du Royaume, dans un espace aménagé et décoré de manière typiquement marocaine.

L’hommage à l’Université Al Quaraouiyine intervient au lendemain d'une journée académique initiée conjointement par l’ambassade du Maroc et l’Université d’Ottawa, pour marquer les 60 années de coopération bilatérale, notamment académique.

Selon un communiqué de la mission diplomatique marocaine, l'événement, organisé en mode virtuel, a été suivi par des diplomates, recteurs et vice-recteurs, étudiants, professeurs et experts tant du Maroc que du Canada.

Il a été marqué par une présentation du recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa au profit des étudiants de l’Académie diplomatique marocaine sur les atouts de l’Afrique, en tant que continent d’avenir, ainsi que sur les relations Canada–Afrique et les bénéfices mutuellement avantageux d’une coopération triangulaire Canada-Maroc-Afrique.

D’autres interventions ont été faites notamment par le président de l’Université Mohammed VI polytechnique, Hicham El Habti et le directeur de l’Académie marocaine des études diplomatiques, Hicham Bensoltane, portant sur les fonctions et attributions de leurs établissements respectifs ainsi que sur la volonté d’établir et développer de nouveaux partenariats académiques avec l’Université d’Ottawa, qui bénéficieraient au Maroc et à l’ensemble des pays africains.

Les débats animés par plusieurs experts, canadiens et marocains, ont porté, par ailleurs, sur les enjeux liés à la gouvernance de l’eau face aux défis des changements climatiques.


Lu 1513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.