Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP réclame la mise en place d’un plan de développement de la province d’Essaouira




Dans le cadre de sa dynamique organisationnelle et sa politique active et attentive aux problèmes de la province, le secrétariat provincial de l’USFP à Essaouira a tenu samedi 2 décembre une réunion ayant  comme points inscrits à  son ordre du jour le drame de Sidi Boulaalam, le bilan des conseils communaux et le calendrier organisationnel provincial du parti de la Rose. 
Cette réunion, marquée par la présence des membres du conseil national, a été entamée par une intervention de Mohammed Malal, député à la Chambre des représentants, membre du Bureau politique et du secrétaire provincial, consacrée à des questions à caractère national, régional et local nécessitant une réflexion collective et des positions claires. 
Mohammed Malal a tenu tout d’abord à présenter les condoléances du parti aux familles des victimes du drame de Sidi Boulaalam tout en réitérant ses positions claires et fermes, exprimées précédemment  au Parlement, quant aux responsabilités à établir et aux mesures à prendre pour éviter de tels drames et incidents. Il a, par la suite, salué haut et fort les efforts du Souverain qui ont été à l’origine de la glorieuse participation du Maroc au somment UE-UA tenu à Abidjan. Une participation qui confirme le statut du Maroc sur le plan africain et international d’une part, et ses positions et droits légitimes quant au dossier de notre intégrité territoriale, d’autre part. 
Les autres interventions des membres du secrétariat provincial ont toutes été unanimes à condamner les circonstances chaotiques dans lesquelles s’est déroulée l’opération de distribution du panier de la honte et qui ont causé la mort de quinze femmes à Sidi Boulaalam. Un incident qualifié de honteux, qui incite à réfléchir sur les mesures à prendre pour préserver la dignité des citoyens, les femmes notamment, lutter contre la pauvreté et la précarité dans la province, et mieux encadrer et accompagner ces actions caritatives souvent instrumentalisées à des fins politiques.
Le bilan honorable des conseils communaux gérés par l’USFP à Essaouira a été  aussi débattu lors de cette réunion qui fut l’occasion pour réfléchir aux stratégies et mécanismes à mettre en place à même d’assurer un meilleur soutien, accompagnement et encadrement organisationnel, politique et juridique aux édiles usfpéistes. 
Quant au volet organisationnel, trois comités de suivi ont été constitués afin  d’évaluer et suivre la situation des différentes antennes du parti à Chiadma, Haha et Essaouira.
Un communiqué rendu public à l’issue de cette réunion a appelé à la mise en place d’un plan de développement provincial d’Essaouira qui doit jouir d’une grande priorité dans le cadre des programmes de développement nationaux et régionaux. Le secrétariat provincial de l’USFP a, à cet effet,  affirmé son soutien aux projets prévus par le plan de développement régional élaboré par le conseil de la région Marrakech-Safi tout en réclamant l’activation de ceux prévus à Essaouira afin de satisfaire les grands besoins au niveau des voiries, de l’eau potable et des services de base. Des services qui font toujours défaut à la province, d’après le communiqué, qui a appelé les différents responsables à assumer leur responsabilité tout en réitérant l’engagement du parti à défendre les droits fondamentaux des citoyens de la province.
Le secrétariat provincial a condamné l’agression ayant visé des membres du conseil communal d’Iddaw Azza tout en appelant les autorités locales à assumer leur entière responsabilité afin de protéger l’inviolabilité des conseils élus.
Le communiqué a, par ailleurs, réclamé l’ouverture d’une enquête au sujet des projets d’eau potable et de l’enseignement qui n’ont malheureusement pas abouti. Il a  par la même occasion condamné le laxisme des responsables, le manque de moyens et la crise de gouvernance dans plusieurs secteurs vitaux dans la province.


Abdelali Khallad
Lundi 4 Décembre 2017

Lu 799 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs