Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP en première ligne pour la défense de la cause palestinienne

Khaled Mechaal et Issa Qaraqe hôtes du parti de la Rose




Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, accompagné de membres du Bureau politique, a reçu au siège central du parti à Rabat une délégation du Hamas présidée par l’ancien président du mouvement, Khaled Mechaal.
Au cours de cette entrevue qui a duré presque deux heures, les deux parties ont abordé les sujets d’actualité et notamment la dernière décision du président américain, Donald Trump, de transférer l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Al-Qods occupée.
En l’occasion, Driss Lachguar a appelé la direction du Hamas à « franchir un pas historique pour réaliser la réconciliation palestino-palestinienne ».
Il a souligné que le Fath et le Hamas doivent œuvrer à la réalisation de cette réconciliation et  consacrer leurs efforts à leur cause première, à savoir la création d’un Etat palestinien avec Al-Qods Acharif comme capitale.
Il a, par la suite, adressé une question franche et directe à la délégation du Hamas concernant le rôle que le Maroc peut jouer dans le processus de réconciliation palestinienne.
Pour sa part, Khaled Mechaal a mis en valeur le rôle de l’USFP et son appui à la lutte du peuple palestinien pour l’indépendance. « L’USFP est un parti historique et respecté. Il occupe une place importante dans la lutte pour la Palestine et Al-Qods ».
Dans une déclaration à la MAP, Khaled Mechaal a souligné que le Maroc est capable de mobiliser le soutien des pays africains et européens à la cause palestinienne. Le Royaume, a-t-il ajouté, sous la conduite de S.M le Roi Mohamned VI, Président du Comité Al-Qods, joue un rôle important dans le soutien de la résistance du peuple palestinien et la défense du statut de la ville sainte.
Il a, également, appelé à faire de la question d’Al-Qods «une cause arabe», plaidant pour des actions d'ordre politique, diplomatique et populaire en vue de contrer la décision de l’administration américaine et d'apporter l'aide nécessaire au peuple palestinien dans sa bataille contre l'occupation israélienne.
Par ailleurs, Khaled Mechaal a salué l’expérience politique et démocratique marocaine et exprimé son souhait de voir l’esprit de coopération et de partenariat régner dans le monde arabe.
A signaler que le ministre palestinien chargé des Affaires des prisonniers, Issa Qaraqe, a été également reçu au siège de l’USFP.
Présidant une délégation des prisonniers palestiniens libérés, Issa Qaraqe a saisi l’occasion de sa présence au Maroc pour saluer le soutien permanent et inconditionnel du Royaume à la cause palestinienne.
S'exprimant lors d'un point de presse à l'occasion de sa visite au Maroc, il a souligné l'engagement du Royaume du Maroc en faveur de la cause palestinienne et son soutien à ce  peuple.
Il a rappelé que le Maroc, à travers ses institutions, son peuple et ses différentes forces politiques, a été le premier pays à avoir exprimé son rejet total de la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Al-Qods comme capitale d'Israël.
Le ministre palestinien a relevé que sa visite au Maroc, à l'invitation des partis politiques et des acteurs de la société civile, vise à mobiliser un soutien en faveur de la ville Al-Qods et des prisonniers palestiniens qui croupissent dans les geôles de l'occupation israélienne, exprimant sa gratitude à S.M le Roi Mohammed VI et aux divers acteurs politiques au Maroc pour leur soutien à la cause palestinienne et la sensibilisation de la communauté internationale afin de mettre fin à la souffrance des Palestiniens.
Concernant les futures mesures que les Palestiniens ont l'intention de prendre pour contrer la décision de Trump, le ministre palestinien a annoncé que l'Autorité palestinienne va «porter plainte devant la Cour internationale de justice pour annuler la décision américaine».
Le ministre palestinien a, également, indiqué que des actions ont été engagées pour adopter une résolution visant à reconnaître la Palestine en tant que membre à part entière de l'Assemblée générale des Nations unies, outre le refus de toute rencontre avec un responsable américain ou proposition présentée par les Etats-Unis qui ont démontré qu'ils sont un allié et un partisan de l'occupation israélienne et non un parrain de paix dans la région.
Issa Qaraqe a assuré que le peuple palestinien ne cédera pas aux provocations américaines et à l'occupation israélienne et continuera à résister jusqu'à satisfaction de tous ses droits, y compris l'établissement d'un Etat palestinien avec Al-Qods comme capitale. La décision de Trump sur Al-Qods a suscité une vague de condamnations et de protestations dans de nombreux pays, mettant en garde contre ses répercussions sur la stabilité dans la région.

Vendredi 29 Décembre 2017

Lu 949 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés